Mediaterre

   

Nouvelles technologies pour réduire des émissions de gaz à effet de serre


"Kyoto est une étape importante, mais nous avons besoin de plus d'efforts pour favoriser l'efficacité énergétique et les nouvelles technologies pour faire face au changement climatique", ont indiqué Claude Mandil, directeur exécutif de l'agence internationale de l'énergie (AIE), le 14 décembre à Buenos Aires, à la conférence des parties sur le changement de climat (COP10). "l'entrée en vigueur du protocole de Kyoto est un succès pour les pays qui l'ont ratifié, pourtant les cibles - si elles sont rencontrées - sont seulement une très petite contribution vers la réduction globale des gaz à effet de serre, qui exige des réductions mondiales beaucoup plus fortes de CO2." Selon des statistiques de l'AIE, les émissions énergétiques de CO2 mondiales sont maintenant 16.4% au-dessus de leur niveau de 1990. En 2002, elles ont augmenté de 2%.

L'AEI a déjà entrepris un certain nombre d'études sur les options politiques et technologiques qui pourraient aider à limiter les émissions énergétiques de CO2 et a identifié des potentiels pour des réductions d'émission de CO2 dans les usages finals de l'électricité, de transport et de production d'électricité. Elle a lancé aujourd'hui deux nouveaux livres mettant en avant le défi du développement de nouvelles technologies pour réduire des émissions dans le long terme :
“Hydrogen & Fuel Cells”
“Prospects for CO2 Capture and Storage”



[cdp10-cccc]
Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0