Mediaterre

   

BNT : climat compte rendu de la conférence de Bali


La “Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques,” s’est tenue à Bali du 3 au15 décembre 2007. La Conférence a consisté en une série d’événements, y compris la treizième Conférence des parties (CdP 13) à la Convention-cadre sur les changements climatiques (CCCC) et la troisième Conférence des parties servant de Réunion des parties au Protocole de Kyoto (CdP/RdP 3). Ces événements ont attiré plus de 10.800 participants, y compris plus de 3 500 hautes personnalités gouvernementales, 5 800 représentants d’organismes et institutions de l’ONU, d’organisations intergouvernementales et non gouvernementales, et près de 1.500 membres accrédités de la presse.

La CdP et la CdP/RdP ont été aidées dans leurs travaux par l’Organe subsidiaire de mise en oeuvre (OSMŒ) et par l’Organe subsidiaire de conseil scientifique et technologique (L’OSCST), qui se sont réunis pour leurs vingt-septièmes sessions du 3 au 12 décembre. En outre, le Groupe de travail spécial sur de nouveaux engagements pour les parties visées à l’Annexe 1 dans le cadre du Protocole de Kyoto (GTS) s’est réuni pour la reprise de sa quatrième session du 3 au 15 décembre. De nombreux groupes de contact et de discussions informelles ont été également organisés pour faire avancer les négociations.

Ces réunions ont abouti à l’adoption de 15 décisions de la CdP et 13 décisions de la CdP/RdP et l’approbation par les organes subsidiaires d’un certain nombre de conclusions. Les résultats ont porté sur une large gamme de sujets, y compris le Fonds d’adaptation dans le cadre du Protocole, une décision concernant la réduction des émissions dues au déboisement dans les pays en développement, et des résultats sur le transfert de technologie, le renforcement des capacités, les mécanismes de souplesse du Protocole de Kyoto, les effets négatifs de la lutte contre les changements climatiques, le communications nationales, les questions financières et administratives, et diverses questions méthodologiques.

Cependant, à Bali, les principaux points de focalisation ont été la coopération à long terme et l’après-2012, date à laquelle la première période d’engagement du Protocole de Kyoto prend fin. Les délégués ont passé beaucoup de leur temps à chercher à s’accorder sur un processus de négociation de deux années – ou «feuille de route de Bali» - pour la finalisation du régime post 2012 d’ici 2009. Les négociations ont été menées au sein d’un certain nombre de groupes sous l’égide à la fois de la Convention et du Protocole. Dans le cadre de la Convention, les débats se sont concentrés sur la manière d’assurer le suivi du « Dialogue sur une coopération internationale à long terme en matière de lutte contre les changements climatiques par le renforcement de la mise en œuvre de la Convention.» Dans le cadre du Protocole, le GTS a examiné un calendrier pour définir les engagements pour l’après-2012. Les délégués ont aussi décrit un processus préparatoire pour un réexamen du Protocole dans le cadre de l’Article 9, et ont mené des débats sur le «proposition russe» au sujet des engagements volontaires.

Les négociations sur ces questions ont «été» achevées samedi après-midi, 15 décembre, vingt-quatre heures après la conclusion programmée de la Conférence, au moment où les hauts fonctionnaires ont convenu d’une série de résultats qui, dans leur totalité, constituent la «feuille de route de Bali.» Ces décisions fournissent des conseils et des directives pour une série de réunions au cours des deux années à venir dans le cadre à la fois de la Convention et du Protocole, dans le but de conclure un cadre global pour l’après-2012 lors de la CdP 15 et la CdP/RdP 5 à Copenhague, au Danemark, en 2009.

Parallèlement aux négociations, un segment de haut niveau conjoint des CdP et CdP/RdP s’est tenu du 12 au 14 décembre. Cent ministres et autres responsables de haut rang ont assisté. Plus de deux cents «événements latéraux,» ont été également tenues sur une large gamme de sujets concernant les changements climatiques. Les rapports sur les événements latéraux sont disponibles à: http://www.iisd.ca/climate/cop13/enbots/. De nombreux événements et activités sociaux pertinents, aussi bien que quelques protestations et manifestations, ont été organisés devant le lieu de la conférence.

A Bali, les parties prenantes à la Convention et au Protocole ont réussi à honorer l’appel pour une «percée» qui émana du sommet du secrétaire général des Nations Unies sur les changements climatiques en septembre 2007. La Conférence de Bali a lancé des négociations de grande envergure avec une date limite claire pour la conclusion d’un accord pour la période post 2012 – la feuille de route de Bali. Bali a réussi à donner mandat et les éléments de base prévus pour la période post-2012 – la feuille de route de Bali. A présent, il ne tient qu’à chacun, négociateurs, politiques, opinion publique et médias de jouer leurs rôles respectifs – avancer dans les négociations, agir, maintenir la pression, et rester vigilant – pour garantir une fin heureuse d’ici 2009.

Ce rapport résume les débats, décisions et conclusions sur la base des ordres du jour de la CdP, la CdP/RdP et des organes subsidiaires, avec une section à part sur les négociations et les résultats accomplis dans le cadre de la feuille de route.

Source : Bulletin des Négociations de la Terre


[cdp13-cccc]
Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0