Mediaterre

   

Signature de la Charte du développement durable des entreprises publiques


Jean-Louis BORLOO, ministre d’Etat, ministre de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement durable et de l’Aménagement du territoire a assisté à la signature de la charte du développement durable des établissements et entreprises publiques.

Chacun des 33 établissements et entreprises publiques signataires, représentant au total quelque 1,5 millions de salariés, s’engagent à cette occasion à :

mener une réflexion stratégique de développement durable permettant d’identifier ses propres enjeux, de les partager et de définir des objectifs dans son champ de compétences ;
traduire cette réflexion dans sa politique, ses projets, son management et sa façon de rendre compte, en impliquant le personnel et les différentes parties prenantes et intéressées ;
élaborer un document stratégique de développement durable, reprenant ces engagements et diffusé largement à l’interne comme à l’externe ainsi que rendre compte des conséquences sociales et environnementales de ses activités dans son rapport annuel conformément à l’esprit de la loi NRE (nouvelle régulation économique) ;
élaborer et piloter, dans le cadre de son document stratégique, un plan d’actions permettant d’intégrer les principes de gouvernance et de mise en oeuvre définis.

S’adressant à des établissements et à des entreprises publiques de toutes tailles et de tous domaines d’activités incluant de grands groupes tels La Poste, la RATP, France Télévision, comme des organismes de petite taille tels la Chambre de métiers et de l’artisanat de Meurthe-et-Moselle, la Chambre de commerce et d’industrie de Saint-Étienne, la Charte est nécessairement générique et doit être déclinée par chacun en fonction de ses spécificités.

Une de ses originalités est que chaque signataire devra présenter sa stratégie et ses résultats à deux de ses pairs, établissements ou entreprises signataires.

En matière de démarche de développement durable, Jean-Louis BORLOO a rappelé que l’Etat, ses établissements et ses entreprises, « se devaient d’être exemplaires, prescripteurs et précurseurs ».

D’un point de vue opérationnel, le ministre d’Etat a invité les signataires à produire d’ores et déjà, d’ici quelques semaines, des premiers tableaux de bord, tout en consolidant leurs stratégies de développement durable respectives.

Cette signature est intervenue dans le cadre de la 3e édition des Etats Généraux des Entreprises et du Développement durable qui a réuni, sous la présidence de Michèle PAPPALARDO Commissaire générale au Développement durable, près de 400 décideurs publics, privés et associatifs sur le thème « Innover pour une production et une consommation durables ».
Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0