Mediaterre

   

Conférence de Pozna sur le changement climatique: la délégation du Parlement européen satisfaite


Les membres de la délégation du PE se sont félicités des conclusions de la Conférence des Nations unies sur le changement climatique de Poznań, qui marque selon eux une étape intermédiaire importante avant celle de Copenhague de 2009. Parmi les principaux résultats de cette semaine de discussions figurent la décision de donner au président du groupe de travail ad-hoc un mandat pour préparer un texte de négociation et la fixation d'un calendrier clair en vue de la Conférence de Copenhague.

Les participants à la Conférence de Poznań ont décidé de passer des discussions aux véritables négociations en demandant qu'un premier projet du futur accord international sur le changement climatique soit disponible pour la réunion des parties à la Convention-cadre des Nations unies sur le changement climatique (CCNUCC) à Bonn en juin 2009. Cet accord doit remplacer le Protocole de Kyoto sur la réduction des gaz à effet de serre ,qui arrive à échéance en 2012.
 
Financer des mesures d'adaptation dans les pays en développement
 
"Un des principaux éléments discutés dans ces négociations sont le financement des mesures liées au changement climatique, en particulier celles relatives à l'adaptation des pays en développement. Nous sommes donc satisfaits qu'un pas important ait été réalisé à Poznań pour répondre aux attentes de ces pays en approuvant les modalités de fonctionnement du Fond d'adaptation qui deviendra opérationnel dans les mois à venir", a déclaré Romana Jordan Cizelj (PPE-DE, SI), co-présidente de la délégation du PE.  Selon le secrétaire exécutif du CCNUCC, Yvo de Boer, le fonds d'adaptation sera en mesure de traiter ses premiers projets courant 2009.
 
Engagement de la part de l'administration américaine
 
"La confirmation de l'engagement clair de la future administration américaine à contribuer activement à la lutte contre le changement climatique, à la fois par des mesures domestiques et internationales, est un autre message positif à retenir de la Conférence de Poznań", a estimé Guido Sacconi (PSE, IT), Président de la commission temporaire sur le changement climatique et président de la délégation du PE. "Les propos optimistes tenus par le sénateur John Kerry et [l'ancien vice-président] Al Gore nous laissent le grand espoir que l'UE ne sera pas seule à jouer l'année prochaine à Copenhague un rôle de premier plan pour arriver à un accord international ambitieux", il a ajouté.
 
La délégation du PE était constituée de 33 députés membres des trois commissions parlementaires les plus impliquées dans les travaux  sur le changement climatique (Environnement, Industrie et Changement climatique).  Dans le cadre de la Conférence, ils ont rencontré le sénateur américain John Kerry, Festus Mogae, ancien président du Botswana et Représentant spécial des Nations unies pour le changement climatique en Afrique, des représentants de la CCNUCC, du programme des Nations unies pour l'environnement, du Congrès américains,  des gouvernements d'Australie et de Norvège, des autorités de l'Etat de Californie, des représentants du secteur privé et des militants d'ONG.

Source : Parlement Européen

[cdp14-cccc]

Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2018 Médiaterre V4.0