IRENA : 3eme Session de la Commission Préparatoire


Dédiée à la promotion des énergies renouvelables à l'échelle mondiale, l'IRENA (Agence Internationale pour les Energies Renouvelables), a tenu sa 3eme Session Préparatoire le 17 janvier 2010 à Abu Dhabi (EAU), son siège social. L'IRENA dispose de deux organes subsidiaires établis respectivement à BONN (Centre chargé de la Technologie et de l'Innovation), et à Vienne (Centre de coopération et de liaison avec les autres organisations intervenant dans le secteur des énergies renouvelables). Elle a été lancée à BONN en janvier 2009.

La 3eme Session Préparatoire de l’IRENA a réuni cinq cent délégués de 120 pays membres, ainsi que des observateurs de 24 pays et de 43 organisations nationales, intergouvernementales ou de la société civile, sous la présidence du Dr Sultan Ahmed Al Jaber. Souhaitant plein succès aux travaux lors de son allocution de bienvenu, SEM Sheikh Abdullah Bin Zayed al Nahyan, Ministre des Affaires Etrangères des Emirats Arabes Unis, a déclaré que l’Arabie Saoudite a annoncé son intention d’adhérer prochainement à l’IRENA.

Les travaux ont notamment porté sur l’adoption du plan d’action et du budget 2010, et également sur la validation d’un certain nombre de documents afin de rendre l’IRENA rapidement opérationnelle.

Avec un budget de 13,7 millions de dollars US pour l’année 2010, l’IRENA va se consacrer à la mise en place d’un réseau d’experts en énergie et va définir un tableau des potentiels des énergies renouvelables afin de construire une base de données compréhensible de politiques énergétiques. La Directrice Générale par Intérim de l’IRENA, Hélène Pelosse, a affirmé que « l’IRENA va devenir un point privilégié d’informations à jour sur les énergies renouvelables. »

La tenue de la 3eme session a été précédée la veille par la rencontre du Comité Administratif qui a finalisé les documents adoptés. Le Comité Administratif est composé de tous les pays signataires des statuts de l’IRENA désireux d’y participer. Le Comité Administratif agit en qualité d’organe décisionnaire à défaut d’une Assemblée Générale, jusqu’à l’entrée en vigueur des statuts ratifiés par 25 pays membres au moins. A ce jour huit pays ont ratifié les statuts de l’IRENA. Il s’agit notamment de l’Allemagne, du Kenya, du Liechtenstein, de la Norvège, de la Suède, des Maldives, des Emirats Arabes Unis et du Palau. Le processus est en cours pour la plupart des autres pays.

La 3eme session de l’IRENA a été également l’occasion pour le Kurdistan, Saint-Vincent-et-les Grenadines, ainsi que pour l’Afrique du Sud, de signer les statuts de l’IRENA, portant ainsi le nombre de pays signataires à 142.

Dès 2010 IRENA va s’affirmer comme une entité première de la gestion et du partage des connaissances sur les énergies renouvelables, qui constitueront l’ossature de son action. Elle aura notamment à charge de conseiller ses membres sur les politiques énergétiques et sur les schémas financiers et de les assister dans l’intégration des énergies renouvelables dans leurs propres politiques et programmes nationaux. L’IRENA interviendra également sur les aspects relatifs aux renforcements de capacité de ses membres et pour les pays en développement, elle mettra en place une méthodologie de transfert de technologie afin de répondre aux besoins identifiés.

Le Dr Sultan Ahmed Al Jaber, a clôturé la 3eme Session Préparatoire de l’IRENA, le 17 janvier 2010 au soir, peu avant une conférence de presse commune avec Hélène Pelosse, Directrice Générale par Intérim de l’IRENA.

Kuami WOWOGNO (Abu Dhabi - Emirats Arabes Unis).

Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0