Mediaterre

   

Publication du Rapport 2010 sur les OMD


La crise économique pèse lourd sur l'emploi et les revenus dans le monde entier mais elle n'empêche pas de réaliser les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), et en particulier de réduire de moitié le taux de pauvreté extrême jusqu'en 2015, déclare aujourd'hui le bulletin des Nations Unies dans son évaluation annuelle des OMD. Le rapport souligne un certain nombre de succès mais il tient aussi compte de l'impact sur les populations d’un manque de progrès sensibles pour un grand nombre d'objectifs.

Le rapport de 2010 sur les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), lancé aujourd'hui par le Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon, sert à annoncer le sommet de l'ONU en septembre. Il paraît quelques jours seulement avant la prise en compte des engagements financiers qui seront discutés par le Groupe des huit dans leur réunion accueillie par le Canada.

“Ce rapport montre que les objectifs peuvent être atteints lorsqu'une mise en main nationale des stratégies et des politiques de développement est accompagnée du soutien des partenaires internationaux au développement ” dit le Secrétaire général Ban dans la préface du rapport “Il est cependant clair en même temps que l'amélioration de la vie des pauvres est encore lente et insuffisante, et quelques gains obtenus à grands efforts ont été gâchés à cause des crises climatiques, alimentaires et économiques. Des milliards de gens se tournent vers la communauté internationale pour réaliser le grand rêve que symbolisent les objectifs du Millénaire pour le développement. Il faut que nous tenions cette promesse.”

Le rapport de l'ONU cite des gains importants dans la scolarisation primaire des enfants dans un grand nombre de pays pauvres, spécialement en Afrique, des interventions fortes dans la lutte contre le sida, la malaria et dans le domaine de la santé des enfants, ainsi que de bonnes possibilités d'atteindre l'objectif d’un accès à l'eau potable. Mais les désavantages qui frappent les plus pauvres, ceux qui vivent dans des zones éloignées ou ceux qui sont
discriminés à cause de leur ethnie ou de leur sexe, ont empêché de progresser sur de nombreux autres fronts.

(...)

[TagCRIS09]

Source : Communiqué de presse des NATIONS UNIES, NEW YORK, 23 juin

Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0