Mediaterre

   

Plusieurs espèces, dont les orangs - outans et les phoques moines devraient profiter d'un programme de conservation financé par l'Espagn


Plus de quinze aires protégées, dont l'une qui abrite des phoques moines au large de la Mauritanie ainsi qu'un autre à Sumatra où vivent des orangs - outans, des tigres et des éléphants devraient recevoir 6,8 millions de dollars dans le cadre d'un programme de défense de l'environnement.

Lors de la dixième Conférence des Parties à la Convention sur la diversité biologique à Nagoya, Japon, le gouvernement espagnol et le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) ont présenté un nouveau partenariat pour les aires protégées dans le cadre de l'initiative Life Web.

Ce projet, qui concerne surtout les pays en développement et à faibles revenus, vise non seulement à défendre la biodiversité mais aussi à améliorer les conditions de vie des communautés habitant dans et autour des aires protégées.

Par exemple, dans le Parc national de la Garamba en République Démocratique du Congo, une partie de ces fonds sera consacrée à la santé des populations locales.

Au Panama et au Salvador, l'aide accordée aux aires protégées terrestres mésoaméricaines permettra la mise en place d'instruments économiques et juridiques innovants qui serviront à promouvoir l'utilisation durable de la biodiversité et des écosystèmes à travers leur valeur sociale et économique, ainsi que les services de l'écosystème.

Ce partenariat permettra aussi la création de nouvelles aires protégées qui, à leur tour, assureront de nouvelles sources de revenus aux populations locales. Elles serviront notamment à renforcer les liens entre les parcs nationaux existants et les réserves marines en Afrique de l'Ouest et à créer un réseau d'aires protégées pour les tortues marines en Côte d'Ivoire, en Guinée, en Guinée-Bissau et au Sénégal...

[COP10-MOP5]

Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0