Le développement d'environ 40% des villes chinoises est non durable selon un rapport


Les recherches conduites par l'Urban China Institute (UCI), un nouveau groupe de réflexion chinois, ont examiné des données venant de 112 villes de toute la Chine entre 2004 et 2008 pour évaluer leurs progrès vers le développement durable dans des domaines tels que les impacts sur l'environnement, l'efficacité en matière de ressources et l'engagement pour une durabilité future.

Les recherches se sont basées sur des données déjà publiées par des bureaux des statistiques au niveau national et municipal.

Les 112 villes ont été choisies pour l'étude parce qu'elles ont été classées comme villes-clés en termes de protection de l'environnement et de développement durable dans le 11e Plan quinquennal du pays (2006-2011).

Alors que 33 villes ont amélioré leur viabilité et maintenu une croissance économique rapide durant cette période, la moyenne de ces villes ont continué à enregistrer de graves problèmes de pollution et une efficacité énergétique médiocre, a dit le rapport.

" Notre rapport montre que le statut économique d'une ville n'a guère d'impact sur sa viabilité. Ce sont plutôt les politiques gouvernementales et les incitations qui jouent un plus grand rôle ", a dit Jonathan Woetzel, directeur chez McKinsey & Co, société de consultants basée à Shanghai.

 

Source: Agence de presse Xinhua

[TagCRIS09] 

Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0