Le Centre Africain pour l'Eau Potable et l'Assainissement (CREPA) reçoit un prix du Programme des Nations Unies pour les établissements humains (ONU-Habitat)


Le Centre Africain pour l'Eau Potable et l'Assainissement (CREPA), connu jusqu'à maintenant comme le Centre Régional pour l'Eau Potable et l'Assainissement à faible coût, vient de recevoir un prix du Programme des Nations Unies pour les établissements humains (ONU-Habitat). Dans le cadre de la Journée mondiale de l'habitat, qui a eu lieu le 3 octobre de cette année à Aguascalientes (Mexique) et dont le thème était " les villes et les changements climatiques ", le CREPA est lauréat du Certificat des bonnes pratiques du Programme des Nations Unies pour les établissements humains.

 

La Journée mondiale de l'habitat existe depuis 25 ans et a lieu le premier lundi du mois d'octobre de chaque année. Elle a été lancée pour réfléchir sur l'état de nos villes et le droit fondamental de tous à un logement adéquat. Cette Journée est également destinée à rappeler au monde sa responsabilité collective pour l'avenir de l'habitat humain. Elle s'accompagne du Tableau d'Honneur (Scroll of Honour) lancé par le Programme en 1989. C'est le prix le plus prestigieux en matière d'établissement humain dans le monde. Il a pour but de récompenser les initiatives qui ont apporté une contribution significative dans divers domaines tels que la fourniture d'abris, la sensibilisation au sort des sans-abri, le leadership dans le cadre de la reconstruction post-conflit, le développement et l'amélioration des établissements humains et de la qualité de la vie urbaine. C'est dans ce cadre qu'a été récompensé le CREPA.

 

Rappelons que le CREPA est une Institution africaine inter-Etats présente dans dix huit (18) pays qui oeuvre depuis près de 25  ans dans les domaines de l'Hygiène, de l'Assainissement et de l'Eau Potable. Le siège du réseau est à Ouagadougou (Burkina Faso) mais il existe une Représentation Nationale du CREPA dans 13 des 18 pays membres. Le CREPA participe à l'Initiative-Eau de la Francophonie, qui bénéficie aussi du soutien de la l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF), du Ministère des Relations internationale du Québec (MRI), de la Fondation Prince Albert II de Monaco (FPAII) et de la Principauté d'Andorre.

 

Quant au prix, le CREPA en est récipiendaire pour les progrès considérables qu'il a aidé à obtenir dans l'atteinte des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), particulièrement au Burkina Faso, avec l'érection de 10 000 latrines pour une population estimée à 150 000 personnes. Qui plus est, le message sur l'eau et l'assainissement porté par le CREPA, délivré à au moins un demi-million de Burkinabés et la technologie EcoSan, permettant la  séparation des fèces et des urines, leur " hygiénisation " et leur récupération à des fins agricoles, ont été des facteurs importants dans la décision d'attribuer ce prix au CREPA.  A noter que le CREPA a travaillé avec l' ONU-Habitat dans le programme Water for African Cities pour l'implantation de services urbains de base dans la ville de Bobo Dioulasso (Burkina Faso).

 http://www.unhabitat.org/content.asp?typeid=19&catid=669&cid=10380

 

 [IEAU-actu]

Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0