Signature de la convention de financement du premier Institut d'excellence spécialisé dans la chimie du végétal et des biocarburants


L'institut d'excellence P.I.V.E.R.T., installé à Compiègne, sur le parc technologique des Rives de l'Oise, sera spécialisé dans la chimie du végétal, dans les technologies et l'économie des bioraffineries de troisième génération et dans le domaine de la biomasse oléagineuse et forestière. Ce premier centre européen visant à transformer la biomasse oléagineuse en produits chimiques renouvelables, destine son activité à de multiples applications : alimentation, santé, cosmétique, matériaux de construction, etc. Parmi ses axes de recherche, figurent le traitement thermique de la biomasse, la chimie catalytique et la biotechnologie industrielle dite " biotechnologie blanche ".

 
Bâti sur un concept d'écologie industrielle -les sous-produits de certaines activités serviront de matières premières à d'autres activités-, l'IEED P.I.V.E.R.T. est un projet interdisciplinaire touchant à de nombreux domaines de recherche permettant des avancées sur le champ de l'écologie industrielle, le développement d'une offre de formation totalement adaptée à ce secteur économique d'avenir et, via ses partenaires industriels, la création de 5000 emplois a terme.
 
Il repose sur un montage et un fonctionnement financier original, porté par des centres techniques et de recherche, des universités -comme l'Université%u0301 Technologique de Compiègne et celle de Troyes-, le pôle IAR (Industries Agro-Ressources), des industriels et des acteurs privés, notamment Sofiprotéol. Financé dans le cadre des " Investissements d'avenir " à hauteur de 64,25 millions d'euros sur dix ans, il bénéficiera également du soutien des collectivités locales, en particulier la Région Picardie et l'agglomération de la région de Compiègne.
 
Le projet sera géré%u0301 par la SAS P.I.V.E.R.T., dont les actionnaires sont Sofiprotéol, Rhodia, Maguin, PCAS, SNC Lavallin, le Pôle IAR, l'UTC, l'Université%u0301 de Picardie-Jules Vernes, l'Université%u0301 de technologie de Troyes et le CNRS.
 
P.I.V.E.R.T. a récemment fait l'objet d'une décision positive de la Commission quant à la légalité des aides publiques apportées. Le projet est suivi par l'Agence Nationale de la Recherche, opérateur des IA pour le Commissariat général à l'Investissement.
Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2014 Médiaterre V4.0