Mediaterre

   

Lutte contre le sac plastique au Burkina Faso : Partie 2


Après la Mauritanie, le Mali et (bientôt) la Côte d'Ivoire cette année, le Burkina Faso envisage à son tour de bannir le sac plastique de son territoire. Le ministère de l'Environnement et du Développement Durable (MEDD) a en effet proposé, le mois dernier, deux avant-projets de loi : l'un porte sur une interdiction de production, d'importation, de commercialisation et de distribution d'emballages en plastique non-biodégradables, et l'autre sur l'imposition d'une taxe à l'importation et à la production de produits utilisant le plastique comme moyen de conditionnement. Mais est-ce là la meilleure solution pour lutter contre ce fléau ?


Officiellement proposé le 14 août dernier, le projet de loi portant sur une interdiction des sacs en plastique au Burkina Faso avait été annoncé depuis le mois de juillet. Et, en réalité, Salif Ouédraogo, l'actuel ministre de l'Environnement et du Développement Durable (MEDD), n'a fait que poursuivre la politique souhaitée par son prédécesseur Jean Coulidiaty sur ce sujet. Après avoir effectué une opération " Zéro sachet plastique " à Ouagadougou en janvier 2012, ce dernier avait en effet avancé, cinq mois plus tard, deux solutions : l'interdiction de ces sacs ou la taxation du plastique. Soit les deux solutions aujourd'hui proposées par M. Ouédraogo... Et alors qu'il aura fallu plus d'un an, donc, au MEDD pour produire ces projets de loi, il y a toujours de quoi se demander s'il s'agit vraiment de la meilleure solution. (...)

Par Jessica Rat

Source autorisée lefaso.net publication initiale le 9 septembre 2013

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0