Mediaterre

   

Le premier ministre polonais crée la surprise : le président de la COP19, vient d'être écarté du gouvernement


Ce mercredi, 20 novembre 2013, en pleine conférence des Parties sur les changements climatiques à Varsovie, le premier ministre polonais a procédé à un remaniement de son gouvernement. Le ministre de l'Environnement Marcin Korolec qui préside actuellement les négociations actuellement en cours à Varsovie quitte le gouvernement mais reste néanmoins président de la conférence des Parties jusqu'à la fin.

Cette nouvelle a créé la surprise générale. Le Premier ministre polonais Donald Tusk a annoncé un remaniement gouvernemental impliquant le départ du ministre de l'Environnement Marcin Korolec, actuel président de la COP19.

Pour le Directeur de Greenpeace Pologne, Maciej Muskat, " C'est dingue. Changer le ministre qui mène les négociations sur le climat montre que le Premier ministre Tusk n'est pas sincère au sujet de la nécessité d'un accord ambitieux sur le climat ".

Le remplaçant de Marcin Korolec, Maciej Grabowski qui prendra officiellement ses fonctions de ministre de l'Environnement le 27 novembre, a déclaré : " l'accélération de l'exploitation du gaz non conventionnel provenant des roches de schiste est, et sera ma priorité ".

 

La Pologne compte assurer son indépendance par l'exploitation de son charbon et ne cache pas son intention de s'appuyer sur le gaz de schiste. Une telle décision fait hurler les écologistes réunis en grand nombre à Varsovie.

Yaovi Lowanou KOGBE, pour l'IFDD

[COP19-climat]

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0