Mediaterre

   

Cop19 : Wedo à Varsovie


WEDO s'est rendu à la COP19 avec plusieurs priorités, travaillant plus particulièrement à s'assurer que les décisions et mesures d'atténuation et d'adaptation au changement climatique abordent de façon efficace et égale les droits et les besoins des femmes et des hommes qui font face à ses effets sur une base quotidienne. Ceci inclut un plaidoyer pout que l'égalité de genre et les impacts sociaux du changement climatique soient centraux dans le nouvel accord climatique 2015, dès l'origine. Cela implique aussi que des questions clés en cours de négociation à Varsovie, comme le nouveau mécanisme international pertes et dommages, la finance climatique et l'agriculture, soit au coeur. En outre, WEDO et ses partenaires se focalisent sur le suivi de la décision 23/CP.18 qui porte sur la participation des femmes et  l'équilibre de genre ainsi que des efforts de sensibilisation sur le " jour du genre " de la CCNUCC.

 

WEDO produit une analyse d'ensemble des points d'entrée et de langue pour l'égalité des genres dans les décisions et conclusions de la COP19. Le projet de compilation sur l'égalité des genres et les considérations sociales de la COP19 issu des négociations met en évidence l'importance de la langue à travers quatorze secteurs de programme, y compris l'importance de  la langue sur des données ventilées par sexe dans le nouveau mécanisme pertes et dommages ainsi que dans les décisions sur le transfert de technologie, de finances et d'adaptation.

 

Comme le souligne le rapport à la mi-semaine de WEDO, la COP19 a accueilli le premier atelier sur les questions de genre et changement climatique, résultant d'un projet de conclusions dont le but est de s'appuyer sur les progrès réalisés avec la décision sur l'équilibre de genre à la COP18. Les conclusions font état que le travail dans le domaine continuera à la COP20 à Lima, au Pérou et inclura, dans une annexe, des propositions de parti sur plusieurs actions importantes pour les gouvernements, le Secrétariat de la CCNUCC et la société civile. Les mesures comprennent : la mise en place d'un programme de travail de deux ans sur l'équilibre entre les genres en vertu de la Convention ; des ateliers afin d'étayer davantage une optique de genre à travers des mesures d'atténuation, adaptation, technologie et finances ; un renforcement des capacités des femmes déléguées, organisées par le Secrétariat de la CCNUCC ; et la surveillance de l'équilibre entre les genre, la budgétisation sensible au genre et des politiques de climat sensibles au genre et des mesures prises par les Parties.

[COP19-climat] 


Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0