Mediaterre

   

Fredericton mise sur l'industrie forestière


La structure économique au Nouveau-Brunswick est centralisée dans quelques villes. L'industrie lourde est centrée à Saint-Jean, Fredericton  domine les services gouvernementaux, les universités et l'armée. Moncton est un centre commercial, de transport et de distribution, avec d'importantes infrastructures ferroviaires et aériennes... C'est pourquoi l'économie du Nouveau-Brunswick a longtemps été dominée par l'exploitation forestière.

En effet, l'industrie forestière au Nouveau-Brunswick génère des revenus de 2,1 milliards de dollars, soit 11 % du PIB provincial. Les produits forestiers représentent 40 % de la valeur des exportations de la province. L'industrie crée environ 14 000 emplois directs et 13 000 emplois indirects.

L'industrie forestière est régionalisée au Nouveau-Brunswick puisque la province a une superficie de 7,2 millions d'hectares dont 6,1 millions d'hectares sont couverts de forêts et de ce nombre, 5,9 millions d'hectares représentent un potentiel économique.

C'est pour cette raison que le gouvernement du Nouveau-Brunswick misera sur cette industrie afin de donner un coup de pouce à l'économie néo-brunswickoise, surtout celle de la région du Nord-ouest qui dépend en grande partie de cette industrie.

Prochainement, le Premier ministre prévoit de faire une annonce qui créera des opportunités pour cette industrie. Le programme qui va être annoncé est le fruit d'un an et demi de travail et a pour but d'améliorer la compétitivité de l'industrie forestière de la province.

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2022 Médiaterre V4.0