Mediaterre

   

Commerce illégal des ressources forestières : le Conseil de Sécurité des Nations-Unies renouvelle ses sanctions contre la Centrafrique et la RDC.


Le Conseil de Sécurité des Nations-Unies a renouvelé ses sanctions contre le République Centrafricaine et la République Démocratique du Congo le 30 janvier 2014. La résolution a été prise dans le cadre de la lutte contre le commerce illégal des ressources forestières, notamment le braconnage et le commerce illicite de l'ivoire. Cette résolution a été prise à la suite d'un constat qui révèle que non seulement le commerce illégal des ressources forestières n'a pas diminué dans ces deux pays, mais que cette activité illicite entretient des groupes armés dans ces deux pays en conflits. La résolution vise également les individus impliqués dans l'exploitation illicite de la faune sauvage et des produits dérivés.  

D'après Wendy Elliott, Directrice du programme des espèces à WWF, cette résolution illustre la haute priorité donnée par le Conseil de Sécurité dans l'élimination de la souffrance humaine et l'instabilité de la région qui accompagnent ces crimes environnementaux. Elle œuvre à l'amélioration de la paix et de la sécurité et au renforcement de la protection de la faune sauvage, d'autant plus que les personnes impliquées dans le braconnage et le trafic illicite de la faune sauvage se verront désormais sanctionnées, lorsqu'il sera prouvé que les recettes de leurs activités sont utilisées pour financer un conflit.  Le Conseil de Sécurité entend également par cette résolution limiter le génocide humain et l'extermination des animaux observé ces dernières années en Afrique Centrale. Car environ 20 000 éléphants sont tués chaque année dans les pays en conflits où également on note des milliers de perte en vies humaines.

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2021 Médiaterre V4.0