Mediaterre

   

Le FMI pense le financement des grands projets en Afrique centrale, le 10 mars 2014 à Yaoundé


Organisée à l'initiative du Fonds monétaire international (FMI), la Conférence internationale du 10 mars 2014 vise à discuter des options de financements des infrastructures de développement en Afrique centrale.

Financements intérieurs et extérieurs des infrastructures nationales et régionales, opportunités et risques des partenariats public-privé, enjeux et défis du financement des infrastructures, etc. Voilà, entre autres, des sujets qui seront au centre des échanges qui auront lieu le 10 mars 2014 entre experts du FMI et ceux des marchés financiers d'une part, et les autorités camerounaises et les responsables de la Communauté économiques des États de l'Afrique centrale (CEEAC) d'autre part.

Il s'agira pour les participants d'établir, en première analyse, les problèmes de développement économique que pose le manque d'infrastructures criardes qui plombe le développement de l'Afrique centrale.

Bien plus, les experts examineront les différentes formes de financements (emprunts classiques, émissions d'obligations, emprunts obligataire et partenariats public-privé), sous le prisme de leurs risques et opportunités.

Entre autres intervenants, il y aura Mario de Zamaroczy et Boriana Yontcheva du FMI, les représentants de la Banque européenne d'investissement (BEI), de la Banque africaine de développement (BAD), de la Banque de développement des États de l'Afrique centrale (BDEAC) et des grands groupes financiers tels Citigroup et la Standard Chartered Bank.

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0