Mediaterre

   

Paiements pour services environnementaux communautaires au Cameroun


Bioclimate a récemment publié un sommaire des leçons apprises provenant d’une série de cinq synthèses politiques qui portent sur les thèmes et sujets liés aux REDD (réduction des émissions résultant de la déforestation et de la dégradation forestière, ainsi que la conservation, la gestion durable et le renforcement des forêts et des stocks de carbone forestier) et aux approches communautaires concernant les paiements pour les services environnementaux (PSE).

Ces synthèses constituent l’un des résultats du projet pilote au Cameroun, du projet PSE communautaire (PSE-C), qui a été financé par le Département pour le Développement International (Britannique) afin de coïncider avec le lancement du Fonds Forestier du Bassin du Congo.

Ce projet a été élaboré entre 2009 et 2012 par Bioclimate et le Centre pour l’Environnement et le Développement (CED). Il a testé une approche de la gestion forestière par la communauté, en aidant deux communautés forestières à gagner des PSE afin de protéger leur forêt. Le Cameroun a été choisi comme pays pilote pour cette approche de projet parce que, à ce moment-là, c’était le seul pays du bassin du Congo disposant d’un cadre juridique permettant de reconnaître les forêts communautaires.

 

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0