Mediaterre

   

Le Fonds vert pour le climat prend enfin son envol


Le Fonds vert pour le climat (FVC) de l’Organisation des Nations Unies (ONU) s’est doté d’un budget de 9,3 milliards de dollars (soit 4.650 milliards de francs Cfa environ) pour quatre ans, le 20 novembre 2014, à l'issue de la première réunion formelle de Berlin (Allemagne).

En effet, le FVC est destiné à être la pièce maîtresse des efforts visant à augmenter le financement climatique de 100 milliards de dollars par an d'ici 2020.

Cette nouvelle institution spécialisée de l’ONU a pour directrice exécutive Héla Cheikhrouhou. La Tunisienne est titulaire d’un Master en Finance de HEC Montreal (Canada).

En rappel, le FVC officiellement créé en 2010 est un fonds dans le cadre de la CCNUCC (Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques), fondée en tant que mécanisme de redistribution de l'argent des pays développés vers les pays en développement, afin d'aider les pays en développement en adaptation et d'atténuation pratiques pour contrer le changement climatique . Régi par un conseil de 24 membres et soutenu par un secrétariat provisoire, le FVC est basée en Corée du Sud.

Vivement que son opérationnalisation vienne conduire à une prise des mesure contraignantes pour les réductions de gaz à effet de serre, et espérer enfin limiter le réchauffement à 2°C par rapport à l'ère pre-industrielle, contre la trajectoire actuelle de 3 à 4°C.

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0