Mediaterre

   

L'AFD et l'AUF lancent un appel à projets pour les TICE en Afrique subsaharienne


L'Agence Française de Développement (AFD) et l'Agence universitaire de la Francophonie (AUF) lancent un appel à projets innovants et ambitieux, reposant sur l'usage de technologies éducatives, dans le domaine de la formation initiale et continue des enseignants du primaire et du collège. 

En Afrique subsaharienne francophone, un certain nombre d'idées et de projets au caractère innovant émergent dans le domaine des TICE mais qui ne peuvent pas être mis en œuvre faute de financement.

C'est le sens de la création d'une facilité de 3 millions d'euros, destinée à financer des expérimentations élargies dans huit premiers pays :

  • Burkina Faso,
  • Burundi,
  • Côte d'Ivoire,
    Madagascar,
  • Mali,
  • Mauritanie,
  • Niger
  • République Démocratique du Congo.

L'échéance pour présenter un projet est le 30 avril 2015.

Les pays d’Afrique subsaharienne francophone ont réalisé de très importants progrès dans la scolarisation des élèves au primaire. Le taux net de scolarisation dans l’enseignement de base est ainsi passé à 77 % en 2011, contre 58 % en 1999. Cependant, si l’accès à l’éducation a beaucoup progressé, la qualité de l’enseignement dispensée est un problème majeur et la formation des enseignants doit être améliorée.

Dans ce contexte, les possibilités offertes par les TICE méritent d’être approfondies. Elles sont porteuses d’une possible rénovation des pratiques enseignantes. Les TICE ont notamment un rôle moteur à jouer dans (i) la professionnalisation des acteurs de la formation initiale et continue, facilitant le tutorat et le travail entre pairs, (ii) les modalités de diffusion de contenus et de supports d’enseignement ou de formation et (iii) la mise à disposition de ressources et contenus plus diversifiés permettant une approche réflexive de la pratique professionnelle et éventuellement, une utilisation en classe.

À l’issue de l’appel, quatre à six projets seront sélectionnés, d’une durée de 2 ans maximum (hors évaluation). Les financements attribués seront compris entre 300 000 et 500 000 euros par projet. Il ne s’agit donc pas d’appuyer des expérimentations réduites mais des initiatives qui ont vocation à un passage à l’échelle, grâce à l’effet levier des financements octroyés et à des partenariats multi-acteurs.

Source : Communiqué AFD / AUF

Pour en savoir plus 
 Téléchargez les documents de l'appel (bas de page) 
 Foire aux questions (FAQ)

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0