Mediaterre

   

Burundi : 80 millions de $ pour améliorer la qualité et la productivité du café


Le King’s Conference Centre Hotel de Bujumbura a abrité le 24 mars dernier, la cérémonie officielle de lancement officiel d’une nouvelle stratégie nationale de relance de la filière café au Burundi. Cette stratégie a été adoptée par la société Interfacé-Burundi en collaboration avec l’Autorité de régulation de la filière café (Arfic). Quatre programmes prioritaires sont concernés par ce nouveau programme : l’augmentation de la productivité et extension du verger, le renforcement de la mise en marche et promotion de la marque, le renforcement de la qualité du café et le renforcement de la gouvernance de la filière café au Burundi.
81 millions de dollars ont été mobilisés ce programme d’amélioration de la qualité et de la productivité du café burundais, qui va s’étendre sur 6 ans (2015-2021). Grâce à ce projet, 30 000 tonnes de café seront produits par, soit pratiquement le double de la production actuelle. Le président de l’équipe chargée du suivi de cette nouvelle stratégie, Marius Bucumi, insiste sur la nécessité de donner un coup d’accélérateur à la relance de la filière café, qui est le principal produit agricole d’exportation. Le Burundi encaisse 40 à 50 millions de dollars par an, et compte 600 000 caféiculteurs, soit 1/3 de la population rurale, ajoute-t-il.
Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2022 Médiaterre V4.0