Mediaterre

   

Inondations au Myanmar: un bilan lourd pour l'agriculture


De violents orages, des inondations et des glissements de terrain dans la quasi-totalité des provinces du Myanmar ont porté un rude coup à l'agriculture du pays et devraient sérieusement limiter la disponibilité de nourriture si une aide n'est pas dispensée au plus vite aux agriculteurs, a mis en garde la FAO aujourd'hui.

Les agriculteurs ont besoin d'une assistance d'urgence pour se relever après un mois de pluies de mousson diluviennes, exacerbées par l'arrivée du cyclone Komen fin juillet, qui a touché plus d'1,6 million de personnes et inondé quelque 500 000 hectares de terres cultivées. 

Les pluies torrentielles ont également balayé quelque 400 000 hectares de cultures sur pied (essentiellement de riz), 15 000 hectares d'étangs d'élevage de poissons et crevettes et environ 20 000 têtes de bétail.

Avec la décrue, il nous faut agir sans délai pour aider les communautés rurales à se relever en leur fournissant les semences, matériels et autres intrants nécessaires pour cultiver de la nourriture, élever leurs animaux, restaurer leurs moyens d'existence et renforcer leur résilience aux chocs futurs", a déclaré Bui Thi Lan, Représentante de la FAO au Myanmar.

"Devant l'ampleur des dégâts dont j'ai été moi-même témoin, il est à peine croyable que cette situation d'urgence soit totalement sous-estimée par les médias mondiaux et les donateurs internationaux", a-t-elle ajouté.

Communiqué de la FAO

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0