Mediaterre

   

Plan de développement et d'adaptation au changement climatique du Bassin du Lac Tchad


La session extraordinaire du Conseil des ministres de la Commission du Bassin du Lac Tchad (CBLT) qui s’est tenue le 13 novembre 2015 à Yaoundé, s’est achevée par d’adoption du Plan de développement et d’adaptation au changement climatique dans le Bassin du Lac Tchad. Ce plan a été préparé par les experts de la commission au cours d’un atelier qui s’est déroulé du 09 au 12 novembre 2015 toujours à Yaoundé. La mise en œuvre de celui-ci qui est évalué à plus de 600 milliards de Fcfa, s’articule autour des projets tels que le transfert des eaux du fleuve Oubangui vers le Lac Tchad, la protection de son écosystème par l’utilisation rationnelle de ces ressources.

Le ministre nigérien de l’Eau, Wassalke Boukari, président en exercice de du Conseil des ministres de la Commission du Lac Tchad, a déclaré que ce plan représente une opportunité pour les pays membres de la CBLT d’améliorer les outils de production des activités dans la zone telles que la pêche et l’agriculture ainsi que les services de bases tels que l’éducation, la santé, l’accès à l’eau potable avec comme finalité l’amélioration des conditions de vie des populations riveraines. Plusieurs institutions financières à l’instar de la Banque africaine de développement et la Banque mondiale ont décidé d’apporter leur appui financier à ce Plan de développement et d’adaptation au changement climatique du Bassin du Lac Tchad. Celui-ci sera en outre présenté par les chefs d’Etats de la CBLT lors de la COP 21 qui s’ouvre à Paris le 30 novembre prochain. Il est question pour les Chefs d’Etats de plaider auprès de la communauté internationale pour ce plan ambitieux dont la mise en œuvre nécessite la contribution financière et technique de tous.

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2022 Médiaterre V4.0