Mediaterre

   

COP21 : Bolivie, pour Evo Morales "avec le capitalisme, la vie sur la planète elle est vouée à disparaître"


Le président Evo Morales a déclaré lundi dans le cadre du Sommet sur les changements climatiques (cop21) que si le monde continue le long de la voie du capitalisme, la vie sur la planète elle est vouée à disparaître.

"Si nous continuons sur la voie tracée par le capitalisme nous sommes condamnés à disparaître", a déclaré le chef de l'Etat lors de son discours lors de la réunion qui rassemble plus de 150 chefs de file mondiaux dans une tentative de parvenir à des accords pour éviter la montée en température de la Terre. 

Le président, qui a décrit le sommet comme historique et unique, a averti que cela implique la responsabilité de la vie et de la Terre-Mère, qui, at-il insisté, est dangereusement proche du crépuscule de son cycle de vie. 

Pour Morales, le système capitaliste a déclenché une force écrasante et destructrice au nom du marché, qui a laissé d'importantes conséquences pour la planète.

[CdP21-climat]

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0