Les principaux moteurs des progrès obtenus dans le domaine de la santé dans le cadre des objectifs du Millénaire pour le développement


L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a publié récemment une nouvelle analyse approfondie de l'évolution mondiale de la santé depuis 2000 et une évaluation des défis à relever au cours des 15 prochaines années.

Le document, intitulé Health in 2015: from MDGs to SDGs [La santé en 2015 : des OMD aux ODD], recense les principaux moteurs des progrès obtenus dans le domaine de la santé dans le cadre des objectifs du Millénaire pour le développement (OMD). Il présente les mesures que les pays et la communauté internationale devraient considérer comme prioritaires pour atteindre les nouveaux objectifs de développement durable (ODD), qui est entré en vigueur le 1er janvier 2016.

Les 17 ODD sont plus vastes et plus ambitieux que les OMD, illustrant un programme qui se soucie de toutes les populations, dans tous les pays, afin de garantir que «personne n'est laissé sur le bord du chemin». Le nouveau programme exige que les trois dimensions du développement durable – économique, sociale et environnementale – soient prises en considération de manière intégrée.

Presque tous les ODD ont un lien direct avec la santé ou contribueront indirectement à la santé. L'un des objectifs (ODD3) prévoit spécifiquement de «Permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge». Ses 13 cibles s'appuient sur les progrès obtenus dans le cadre des OMD et reflètent la nouvelle priorité accordée aux maladies non transmissibles et à l'obtention de la couverture sanitaire universelle.

«La couverture sanitaire universelle touche tous les objectifs liés à la santé» fait remarquer le Dr Marie-Paule Kieny, Sous-Directeur général du Groupe Systèmes de santé et innovation à l'OMS. «Elle est le pivot du développement dans le domaine de la santé et témoigne de l'importance accordée par les ODD à l'équité et à la nécessité d'atteindre les populations les plus pauvres, les plus défavorisées du monde entier.»

Même si certaines des cibles mondiales fixées pour les OMD liés à la santé n'ont pas été atteintes, globalement les résultats ont été impressionnants. Les 15 dernières années ont été caractérisées par des réductions majeures dans la mortalité de la mère et de l'enfant et de réels progrès dans la lutte contre le VIH, la tuberculose et le paludisme dans les pays en développement.

Les principaux ingrédients de ce succès ont notamment été le doublement du financement consacré à la santé au niveau mondial, la création de nouveaux mécanismes et partenariats de financement, et le rôle essentiel joué par la société civile pour combattre des maladies telles que le VIH/sida.

Les investissements consentis dans la recherche ont conduit à l'extension à tous les pays de nouvelles interventions telles que la thérapie antirétrovirale pour le traitement du VIH et les moustiquaires imprégnées d'insecticide pour prévenir le paludisme.

Le rapport de l'OMS présente les données les plus récentes et une analyse approfondie des domaines clés mentionnés dans les ODD liés à la santé: santé de la procréation et santé de la mère, du nouveau-né, de l'enfant et de l'adolescent; maladies infectieuses, y compris le VIH, la tuberculose, le paludisme, l'hépatite et les maladies tropicales négligées; maladies non transmissibles (MNT), y compris les cardiopathies, le cancer et le diabète; santé mentale et abus de substances, y compris les stupéfiants et l'usage nocif de l'alcool; traumatismes et violence; et couverture sanitaire universelle.

Trente-quatre thèmes de santé différents sont mis en lumière pour souligner les tendances, les réalisations obtenues, les raisons expliquant les succès, les défis et les priorités stratégiques pour améliorer la santé dans les différents domaines. Ces thèmes mis en lumière vont de la pollution de l'air à l'hépatite en passant par les traumatismes dus aux accidents de la circulation.

Dans ce rapport, l'OMS s'interroge aussi sur la manière dont la santé contribue aux 16 autres ODD et tire parti de ceux-ci, et elle examine les incidences des questions émergentes, telles que les changements dans les domaines des technologies et de l'environnement, sur la santé mondiale.

Les cibles des ODD liées à la santé reflètent étroitement les principales priorités du programme de travail de l'OMS pour 2014-2019; bon nombre de ces cibles ont d'ores et déjà été convenues par les États Membres lors de l'Assemblée mondiale de la Santé.

Ainsi, les cibles volontaires mondiales fixées en 2013 pour lutter contre les maladies non transmissibles sont étroitement liées à la cible 3.4 de l'ODD3, qui vise à réduire d'un tiers le taux de mortalité prématurée due à des maladies non transmissibles d'ici à 2030. Les organes directeurs de l'OMS auront un rôle essentiel à jouer dans le suivi et l'examen de la mise en œuvre des ODD liés à la santé.

«L'un des défis majeurs consistera à évaluer les progrès accomplis pour un nombre impressionnant de cibles, en particulier compte tenu du manque de données sanitaires dans les pays en développement», déclare le Dr Kieny. «Le suivi des ODD nécessite des données régulières, de grande qualité, par exemple sur les causes de décès, pour toutes les tranches d'âge, de sorte que nous sachions où nous devons diriger les ressources.»

L'OMS travaille avec ses partenaires pour mettre en place au début de 2016 un projet de collaboration sur les données sanitaires qui vise à aider les pays à construire des systèmes de données sanitaires plus solides. Un premier produit de cette collaboration mondiale est la Liste de référence mondiale OMS comprenant 100 indicateurs essentiels, qui a été publiée au début de cette année, et qui est déjà utilisée pour orienter les travaux dans de nombreux pays.

«L'OMS, en sa qualité d'organisation mondiale chargée de couvrir la totalité des questions de santé, jouera un rôle de leader en aidant les pays à définir leurs propres cibles et stratégies nationales, en les conseillant sur les interventions les plus avantageuses, en définissant les priorités de la recherche et en suivant les progrès accomplis dans la réalisation des ODD liés à la santé», précise le Dr Kieny.

En 2016, l'OMS publiera le premier d'une série de rapports annuels sur les ODD visant à fixer les données de référence et à évaluer les progrès accomplis vers la réalisation des objectifs au cours des 15 prochaines années.

Extrait sonore Radio ONU : Interview Tarik Jasarevic, Porte-parole de l'OMS; propos recueillis par Florence Westergard



Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2016 Médiaterre V4.0