Mediaterre

   

BNT : Faits marquants de la 2eme session du Comité préparatoire sur la biodivérsité marine dans les zones situées au-delà des limites de la juridiction nationale : jeudi 8 sept


Mercredi 7 septembre, la plénière s’est réunie pour discuter des points de convergence possibles et des points pour une discussion approfondie sur le renforcement des capacités et le transfert de technologies (RC&TT), et pour entendre des propositions sur les études d’impact environnemental (EIE) et sur les prochaines étapes. Un groupe de travail informel sur les questions transversales, facilité par le Président Charles, s’est réuni dans l’après-midi.

PLÉNIÈRE

RENFORCEMENT DES CAPACITÉS ET TRANSFERT DE TECHNOLOGIES: Rena Lee (Singapour), Facilitatrice du groupe de travail informel sur le RC&TT, a rapporté comme points de convergence possibles: le RC&TT comme étant transversal et essentiel aux États en développement pour conserver et utiliser durablement la BADJN; la nécessité de tenir compte des besoins particuliers des PMA, des PEID, des PDSL et des États géographiquement désavantagés; la nécessité de s’appuyer sur les travaux et les enseignements reçus, sans nuire aux programmes ou mécanismes existants ou les dupliquer; le RC&TT piloté par les pays, qui répond aux besoins et priorités nationaux, et qui est adaptable; l’utilité des directives de la COI comme un outil de référence; et la nécessité de partenariats multilatéraux...

DANS LES COULOIRS

Les discussions ont avancé à un rythme plus lent sur les points de convergence et ceux nécessitant des discussions plus approfondies sur le renforcement des capacités et le transfert de technologies (RC&TT),

soulevant la question de savoir si le débat a été affecté par la fatigue des donateurs en lien avec les discussions sur les RC&TT dans d’autres processus. Un participant, cherchant à expliquer cette impression, a noté que « ce sont les donateurs qui sont discrets tout au long des discussions à la PrepCom, qui font beaucoup de travail sur le terrain, au niveau bilatéral ». Un autre, cependant, a déploré que les références des pays donateurs à un caractère volontaire du RC&TT ne présagent rien de bon pour l’opérationnalisation des obligations de la CNUDM sur le RC&TT au sein de l’IIJC. En espérant des discussions plus animées sur les questions transversales jeudi, un participant n’a pas tardé à rappeler aux pessimistes que la compilation d’idées dans le document non officiel du Président proposé avant la PrepCom 3 pourrait aider à injecter un certain dynamisme dans les délibérations futures sur le soutien nécessaire à tous les pays pour la mise en œuvre d’un nouveau traité sur la biodiversité des océans.

Lire la suite du compte rendu du Bulletin des Négociations de la Terre
Lire le bulletin précédent

  Source : Bulletin des Négociations de la Terre

Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0