Mediaterre

   

Coopération Sud-Sud : Ban Ki-moon appelle à renforcer les partenariats pour le développement durable


A l'occasion de la Journée des Nations Unies pour la coopération Sud-Sud, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a souhaité lundi que les Etats membres réaffirment leur engagement envers “cet outil précieux” pour parvenir à un développement durable et améliorer la vie de milliards de personnes dans les pays du Sud et au-delà.

“Les pays du Sud se sont imposés comme des participants indispensables sur la scène économique et sociale mondiale. Malgré la volatilité des marchés dans le monde entier, les investissements étrangers directs Sud-Sud sont en augmentation. Il existe des formes de plus en plus institutionnalisées de coopération Sud-Sud dans les domaines politiques et économiques. Ces tendances prouvent que la collaboration entre les pays en développement est bénéfique et prospère”, a dit M. Ban dans un message.

Selon lui, il faut saisir les nouvelles opportunités pour renforcer la coopération entre les pays en développement, en particulier au moment où la communauté internationale met en oeuvre le Programme de développement durable à l'horizon 2030.

Cette Journée des Nations Unies pour la coopération Sud-Sud commémore le jour où, en 1978, la Conférence des Nations Unies sur la coopération technique entre pays en développement a adopté le Plan d'action de Buenos Aires pour la promotion et la mise coopération technique entre pays en développement.

“Manifestation de solidarité entre les pays en développement, la coopération Sud-Sud continue de susciter, de manière significative, des progrès”, a souligné le Secrétaire général. Selon lui, cette coopération est essentielle “pour relever les nombreux défis graves auxquels nous sommes confrontés”.

“Alors que les niveaux de vie ont augmenté dans les pays du Sud, les pays en développement continuent d'affronter de nombreux défis complexes qui ralentissent les progrès. L'action collective est cruciale”, a encore dit Ban Ki-moon.

Il a noté qu'en matière de lutte contre le changement climatique, la coopération Sud-Sud et la coopération triangulaire peuvent contribuer à maintenir le réchauffement global bien en deçà de 2 degrés Celsius. Il a rappelé qu'en avril dernier, son bureau, en partenariat avec l'Office des Nations Unies pour la coopération Sud-Sud, a lancé l'Incubateur de partenariat du Sud sur le climat. “Cette nouvelle initiative favorisera et appuiera la collaboration en matière d'action climatique”, s'est-il félicité.

Communiqué de l'ONU

[ODD2030]

Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0