Mediaterre

   

Atteinte des ODD : Paul Biya décline 3 moyens d'action à la tribune de la 71ème session de l'Assemblée générale des Nations Unies


Prenant la parole, le 22 septembre 2016, au cours du débat général de la 71ème session de l’Assemblée générale des Nations Unies à New York (États-Unis), axé sur le thème : «Les Objectifs de Développement Durable (ODD) : une dynamique universelle pour transformer notre monde», le président de la République du Cameroun Paul Biya, après avoir reconnu que les actions convenues antérieurement n'ont été que partiellement mises en œuvre, prône : «Organisons-nous aujourd'hui pour que les ODD connaissent un sort meilleur. Puisqu'il s'agit de "transformer le monde et de ne laisser personne en marge", donnons-nous alors les moyens de nos ambitions. Ces moyens, à notre avis, sont de trois ordres :

- D'ordre politique d’abord. Notre volonté politique devra s'exercer de façon continue et ne pas varier selon les circonstances.

- D'ordre financier ensuite. Il faudra que les contributions soient effectives, sûres et suffisantes. Ce qui nécessitera une mobilisation sans précédent.

- D'ordre moral enfin. Le principe d'obligation de solidarité entre les peuples devra être réaffirmé et observé.»

Et le dirigeant de l’État de l’Afrique centrale de renchérir : «Ce faisant, nous permettrons aux ODD d'être des accélérateurs de l'avènement d'un monde de paix pour tous et partout, d'un monde de prospérité pour tous. Comme vous le voyez, Monsieur le président, ce n'est plus une affaire de promesses. C'est le temps de l'engagement. C’est le temps de l’action.»

Pour celui que d’aucuns appelle affectueusement "le sage de l’Afrique", la lutte durable contre le terrorisme international passe par «une détermination et une action collectives».

[ODD2030]

Source : ONU

Photo : ONU

[agonu71]

Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0