Mediaterre

   

Conférence de presse d'ouverture du High-Level Segment avec Ban Ki-Moon et Patricia Espinosa


A l’occasion de la première journée du High-Level Segment et de l’ouverture de la 1ère réunion des Parties à l’Accord de Paris (CMA1), le Secrétaire général des Nations unies, M. Ban Ki-Moon, et la Secrétaire exécutive de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC), Mme Patricia Espinosa, ont tenu une conférence de presse.

« Les enjeux du changement climatique sont plus grands que jamais. Le moment est venu d’agir ensemble pour protéger la planète avec une détermination plus grande encore. Le temps joue contre nous », a déclaré M. Ban Ki-Moon aux journalistes. « Nous n’avons pas de plan B car nous n’avons pas de planète B. Ce n’est pas en tant que Secrétaire général des Nations unies que je dis cela, mais en tant que citoyen du monde », a-t-il ajouté.

Participant à sa dernière COP en tant que Secrétaire général des Nations unies, M. Ban Ki-Moon a appelé à poursuivre avec détermination l’action en faveur du climat. « Aucun pays, indépendamment de ses ressources ou de sa puissance, n’est épargné par les impacts des changements climatiques. C’est pour cela qu’il y a eu un tel engouement pour l’Accord de Paris », a-t-il déclaré avant de poursuivre: « Nous avons beaucoup à gagner à agir maintenant ».

« J’ai fait de l’action climatique une priorité dès le premier jour de ma prise de fonction en tant que Secrétaire général de l’ONU. Je suis convaincu que mon successeur, le Secrétaire général élu Antonio Guterres, et que les Nations unies continueront à faire avancer cette cause avec énergie et détermination pour le bien de notre planète et de l’ensemble de ses habitants », a-t-il souligné.

« Je ne cesserai jamais, même après ma retraite, de travailler avec les Nations unies, mes collègues, et les leaders de ce monde pour faire en sorte que cet accord sur le changement climatique soit pleinement mis en œuvre et pour rendre ce monde et ses habitants plus sûrs, en meilleure santé et plus prospères », a conclu M. Ban Ki-Moon avant de répondre aux questions des journalistes.

« L’Accord de Paris est entré en vigueur en un temps record. Nous avons un cadre, un scénario et des objectifs clairs », a déclaré pour sa part Mme Patricia Espinosa en réponse à des journalistes.

A l’issue de la conférence de presse, le Secrétaire général des Nations unies et la Secrétaire exécutive de la CCNUCC ont accueilli avec Sa Majesté Mohammed VI et le président de la COP22, M. Salaheddine Mezouar, les chefs d’Etats et de Gouvernements participant à la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques. Ils ont ensuite participé aux activités protocolaires de l’ouverture du Segment de haut niveau (High-Level Segment) et de la première réunion des Parties à l’Accord de Paris (CMA1).

Communiqué de la COP22

Suivez la Cdp22 avec Mediaterre 

[CdP22-climat]

Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0