Mediaterre

   

BNT : Faits Marquants de la COP22 de Marrakech : Jeudi, 17 novembre 2016


Jeudi 17 novembre, la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques s’est poursuivie à Marrakech, au Maroc. Dans la matinée, l’Événement de haut niveau pour l’accélération de l’action climatique s’est déroulé. Des groupes de contact sur le financement de l’action climatique dans le cadre de la CdP se sont également réunis.

Dans l’après-midi, des consultations informelles ont eu lieu dans le cadre de la Présidence de la CdP sur la convocation de la CMA 1, et dans le cadre de la CdP sur l’entrée en vigueur de l’Accord de Paris.

Dans la soirée, les premières parties des plénières de clôture de la CdP et de la CMP ont eu lieu.

Le segment conjoint de haut niveau s’est poursuivi durant la journée. Un webscast du segment conjoint de haut niveau est disponible (en anglais) sur; http://unfccc.cloud.streamworld.de/webcast/joint-high-level-segment-7th-meeting-of-the-cop-an ; et sur http://unfccc.cloud.streamworld.de/webcast/joint-high-level-segment-8th-meeting-of-the-cop-an .

ÉVENEMENT DE HAUT NIVEAU POUR L’ACCELERATION DE L’ACTION CLIMATIQUE

Le Président de la CdP 22 Salaheddine Mezouar a ouvert la session.

La Présidente Hilda Heine, des Îles Marshall, a exhorté les délégués à passer de la célébration à la mise en œuvre, et aux avancées en matière d’atténuation, d’adaptation, et de pertes et préjudices.

Le Secrétaire-général des Nations Unies Ban Ki-moon a souligné la puissance des partenariats dans les négociations climatiques multilatérales et a salué le travail des deux Leaders de l’action climatique mondiale, en estimant que l’action ne peut plus être arrêtée.

Les Leaders de l’action climatique mondiale Hakima El Haité et Laurence Tubiana ont annoncé le lancement du Partenariat de Marrakech pour l’Action climatique mondiale, conçue comme une base solide pour que les gouvernements et les acteurs non étatiques puissent aligner leurs efforts sur la période 2017-2020.

Tubiana a indiqué que le Partenariat vise à rendre le Programme d’action plus cohérent, plus robuste et plus organisé, notamment au moyen d’un plan structuré de réunions censées déboucher sur des résultats tangibles.

El Haité a salué de nouveau Leader de l’action climatique mondiale Inia Seruiratu, Ministre de l’agriculture, du développement rural et maritime, et de la gestion des catastrophes nationales des Îles Fidji.

Dans la deuxième partie de l’événement, relative à la reconnaissance des progrès accomplis et à l’identification des opportunités, les rapporteurs et intervenants ont partagé les résultats issus des Journées d’action qui se sont tenues au cours de la CdP 22.

Concernant les forêts, les intervenants ont souligné le besoin d’investissements accélérés, d’approches intégrées sur les forêts, de gestion des terres et de l’affectation des terres, et le fait que « le programme relatif aux forêts doit garantir la titularisation foncière des peuples autochtones et leurs liens aux forêts ».

Soulignant que « l’eau est le climat et le climat, c’est l’eau », les intervenants ont souligné que « l’époque de l’accès libre à l’eau est révolu », et que les consommateurs et les entreprises ont un rôle important à jouer dans la gestion responsable de l’eau...

 
Lire la suite du compte rendu du Bulletin des Négociations de la Terre
Lire le bulletin précédent 

Suivez la Cdp22 avec Mediaterre 

[CdP22-climat]

Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0