Mediaterre

   

Mise à jour de recherches du Cirad


Le Cirad a récemment publié les résultats de plusieurs activités de recherche qui se sont soldées par des réussites.

-  Au Brésil, l’indication géographique « Vales da Uva Goethe » dope les vins de l’État de Santa Catarina Vignoble Goethe : Dans les années 1990, les petits agriculteurs de l’État du Santa Catarina, au sud du Brésil, cherchent à promouvoir les cultures traditionnelles de leur terroir, en mettant en valeur la qualité et l’originalité de leurs produits. Le vin Goethe est l’un d’entre eux. Il a été labélisé « Indication géographique » en 2012. Les chercheurs du Cirad, qui ont accompagné les producteurs tout au long de leur démarche, se sont interrogés sur l’impact de leur intervention et ses retombées aussi bien économiques que professionnelles pour les producteurs.

-  Un collectif d’acteurs pour innover : la gestion des fumures organiques dans les systèmes agropastoraux de l’ouest du Burkina Faso : Un programme de recherche qui a duré de 2005 à 2012 dans la province du Tuy visait à repenser la gestion des fumures organiques produites à la ferme, afin de maintenir la fertilité des sols dans les systèmes agropastoraux de l’ouest du Burkina Faso. Un programme qui associe chercheurs et producteurs pour concevoir de nouvelles pratiques, et fait encore des émules trois ans après sa clôture.

-  Retour sur une longue histoire : un décortiqueur pour relancer la filière du fonio en Afrique de l’Ouest : Les équipes du Cirad s’attellent à la mécanisation de la transformation du fonio, afin de stopper son déclin, commencé dans les années 1980. Ils mettent au point un décortiqueur spécifique, qui révolutionne sa préparation et relance la production. La clé de cette réussite : impliquer dès le départ tous les acteurs de la filière dans la conception et l’évaluation de l’équipement.

-  La lutte contre le ver blanc de la canne à sucre à la Réunion : histoire d’une réussite : De 1981, date de son apparition à la Réunion, à 2007, le ver blanc a fortement mobilisé les équipes de recherche du Cirad. Pour éliminer ce ravageur de la canne à sucre, tous les moyens ont été mis en œuvre, pour aboutir à une lutte biologique efficace et opérationnelle, qui a redonné vie à la filière, un temps menacée. Récit de 15 années de lutte.

-  République dominicaine : le piégeage du scolyte du caféier change la donne : Dès 1997, le Cirad lance des recherches sur le piégeage du scolyte des baies de caféier. En 2000, le piège Brocap est au point et, quelques années plus tard, des techniques agronomiques simples viennent compléter le dispositif. La lutte intégrée est adoptée partout dans le monde pour protéger les plantations. En République dominicaine, les planteurs de caféiers ont recours au piégeage à partir de 2002. Avec un impact positif sur les conditions de vie des producteurs et sur l’environnement. Retour sur une expérience réussie.

Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0