Utilité d'un registre communautaire de la biodiversité


Biodiversity International présente un bref intitulé : « Safeguarding local crop knowledge: the use of community biodiversity registers ».

Ce bref est écrit dans le contexte où, d’une part, les paysages perdent une grande partie de leur diversité à cause de cultures homogènes, et où, d’autre part, les communautés locales se voient spoliées par le « biopiratage », une pratique de détournement des règles de propriété intellectuelles entraînant l’appropriation de ressources biogénétiques et de savoirs traditionnels au détriment des populations locales. 

Le bref présente des suggestions pour la conception et l'utilisation d'un registre communautaire de la biodiversité comme un outil pratique pour les communautés rurales, pour : (i) établir un inventaire permettant le suivi de la diversité des cultures et la documentation des connaissances (traditionnelles) ; (ii) générer un sens collectif de l'autonomisation communautaire et de la propriété des ressources génétiques comme moyen de décentraliser leur gestion et leur conservation ; et (iii) fournir un registre des connaissances et des utilisations de la biodiversité locale pouvant empêcher la biopiraterie et permettant le partage équitable des avantages découlant de l'utilisation ressources génétiques. Le bref offre des exemples du Népal et de l'Afrique du Sud.

Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0