Mediaterre

   

Pour un pacte de solidarité et de développement durable : les demandes des ONG pour les présidentielles 2017


Paris, le jeudi 19 janvier 2017 A l’occasion de ses vœux, à 100 jours du premier tour de l’élection présidentielle française, Coordination SUD, plateforme nationale des ONG françaises de solidarité internationale, lance sa campagne pour les Elections 2017. Elle appelle tous-tes les candidat-e-s à faire le pari d’un engagement résolu pour une France plus juste et plus solidaire, mettant sa politique de coopération au développement durable au cœur de sa politique étrangère.

En 2017, plus que jamais, Coordination SUD et ses 165 ONG membres entendent peser de tout leur poids pour que les enjeux de solidarité internationale soient au cœur des politiques publiques pour que les ONG soient reconnues comme des actrices incontournables de leurs mises en œuvre.

Coordination SUD publie un manifeste[1] où elle exprime les demandes des ONG aux candidats à l’élection présidentielle. Elle identifie ainsi quatre marqueurs essentiels à la conduite d’une politique française de coopération internationale ambitieuse.

 

D’abord, le/la futur-e président-e de la République devra s’engager à intégrer et mettre en œuvre les objectifs de développement durable au niveau français.

Pour Philippe Jahshan, président de Coordination SUD « Le contexte mondial, européen et national, nous enjoint à nous saisir pleinement des atouts qu’offre  l’agenda du développement durable pour réinvestir enfin cette politique et contribuer à réduire les fractures qui heurtent le monde, les atteintes aux droits, les crises et conflits, la pauvreté, les inégalités ou les périls climatiques ».

Ensuite, la France doit renforcer l’architecture de sa politique de développement et d’aide humanitaire qui doit être replacée au centre de sa politique étrangère et dotée d’un ministère de plein droit.

 

Par ailleurs, le prochain gouvernement devra allouer à la solidarité internationale des moyens à la hauteur des défis mondiaux. Ainsi, le nouveau quinquennat doit achever la promesse de la France d’atteindre les 0,7 % de sa richesse nationale à l’aide aux pays en développement.

 

« La France doit donner l’exemple et respecter ses engagements envers les pays pauvres, à l’image d’autres pays européens. Il en va de sa responsabilité. Les Français l’y invitent. Leur soutien à la solidarité internationale ne faiblit pas. Les candidats doivent prendre position », ajoute Jean-Marc Boivin, vice-président de Coordination SUD et délégué aux relations institutionnelles à Handicap International.


Enfin, le prochain gouvernement doit acter une augmentation des financements publics dédiés aux ONG[2] françaises pour atteindre la moyenne des pays de l’OCDE en la matière.

 

« Les ONG prouvent chaque jour sur le terrain leur expertise pour la résolution de crises humanitaires en allant là où les Etats ne peuvent pas toujours aller. Elles sont en outre des alliés incontournables du développement, ici et là-bas, et doivent être reconnues comme tel par les élus. Elles sont enfin la voie par laquelle des millions de citoyens s’engagent ou expriment leur solidarité, et promeuvent ainsi une certaine image de la France dans le monde. La faiblesse des financements publics aux ONG est une singularité française bien anachronique dans le monde que nous connaissons », insiste encore Philippe Jahshan.

 

C’est de ce pacte de solidarité dont les candidats doivent se saisir. Les ONG de solidarité internationale fortes de leurs adhérents, de leurs donateurs et de leurs équipes resteront vigilantes à la prise en compte de la voix des populations vulnérables.

 

 

  • Accédez à la vidéo de notre campagne de plaidoyer pour l’atteinte des 0,7 : http://bit.ly/2er77OM
  • Accédez à la vidéo de notre campagne de plaidoyer pour la reconnaissance du rôle des ONG et l’augmentation de leurs financements publics : http://bit.ly/2ig1urX
  • Et à notre pétition citoyenne sur Change.org : http://bit.ly/APD2017

    Pour suivre l’actu de la campagne deux hashtags #Pacte2solidarité #SavezVousCompter

 

************************

Contact presse


Bénédicte Bimoko, bimoko@coordinationsud.org - Tél : 01 44 72 03 78 / 07 76 78 15 19

Coordination SUD – Solidarité Urgence Développement est la coordination nationale des ONG françaises de solidarité internationale. Fondée en 1994, elle rassemble aujourd’hui 165 ONG, adhérents directs ou au travers desix collectifs (Clong-Volontariat, Cnajep, Coordination humanitaire et développement, Crid, Forim, Groupe Initiatives), qui mènent des actions humanitaires d’urgence, d’aide au développement, de protection de l’environnement, de défense des droits humains auprès des populations défavorisées mais aussi des actions d’éducation à la solidarité internationale et de plaidoyer.

 

[1] Lire notre Manifeste : Pour un pacte de solidarité et de développement durable au cœur du prochain quinquennat

[2] Lire notre document de position : Pour une augmentation des financements publics des ONG françaises

Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0