Mediaterre

   

Tunisie : des jardins pédagogiques au service de l'alimentation scolaire et de l'emploi


Le 6 mars 2017 à Zaghouan, au Nord de la Tunisie, une équipe du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a procédé, avec une autre équipe du Programme alimentaire mondial (PAM), à la visite de deux écoles expérimentant un nouveau modèle de nutrition scolaire, qui mise sur le développement de jardins potagers à vocation pédagogique.

Le directeur général de la BAD pour la région Afrique du Nord, Mohamed El Azizi, conduisait la visite, au côté de Maria Lukyyanova, chef du Bureau du PAM en Tunisie et au Maroc. Ils étaient accompagnés de représentants du ministère de l’Éducation, à travers l’Office des œuvres scolaires et le Commissariat de l’éducation du gouvernorat de Zaghouan, du ministère de l’Agriculture et des autorités régionales et locales.

En Tunisie, l’Office des œuvres scolaires a pour mandat d’améliorer le taux de fréquentation des écoles, de réduire le risque d’abandon scolaire et d’améliorer les performances des élèves. C’est dans cette perspective qu’ont été lancés des jardins pédagogiques au sein d’établissements scolaires, comme lieu d’initiation aux différents cycles de la vie (végétaux et familiaux) et au respect de l’environnement. Ces jardins potagers, qui promeuvent les produits locaux, offrent des opportunités d’emploi aux femmes rurales ainsi qu’aux diplômés chômeurs. Près de 1 000 jardins pédagogiques devraient voir le jour grâce au projet, et chacun d’eux devrait créer en moyenne 5 emplois à moyen terme – soit 5 000 emplois directs au total au sein des établissements scolaires et plus largement des communautés bénéficiaires. Autre impact positif non négligeable de ce projet : mis à profit dans les cantines scolaires, ces potagers aideront à améliorer l’éducation nutritionnelle de quelque 350 000 élèves dans les régions prioritaires, grâce à une alimentation équilibrée et diversifiée, avec des produits du terroir. La BAD a fait de l’amélioration de la nutrition des populations et des jeunes enfants en particulier l’un de ses combats, avec notamment l’African Leaders for Nutrition, qui a vu le jour lors de ses Assemblées annuelles 2016, à Lusaka, en Zambie.

Le directeur général Mohamed El Azizi n’a pas manqué de souligner que ce projet pédagogique répond à deux des Cinq grandes priorités de la BAD – « Nourrir l’Afrique » et « Améliorer la qualité de vie des populations » –, avant d’encourager l’équipe de projet à étudier toutes les options de partenariats possibles avec le PAM, dans le but de continuer, ensemble, à œuvrer en faveur de la nouvelle réforme du secteur de l’Éducation, qui ambitionne de réduire les inégalités des chances face à l’école. 

Cette visite s’inscrit dans le cadre d’une évaluation préalable du Projet d’appui au développement des compétences techniques et technologiques, un nouveau projet déployé de 2017 à 2021 pour lequel la Banque a été sollicitée à hauteur de 81,3 millions de dollars EU. Objectif dudit programme : améliorer la qualité de la main d’œuvre sur le marché du travail tunisien à travers l’enseignement technique et technologique, et rehausser le niveau des apprentissages dans les gouvernorats et zones d’éducation prioritaires.

Communiqué de la BAD

Source : BAD

[ODD2030-02]

Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0