Mediaterre

   

Énergie renouvelable pour les municipalités du Nouveau-Brunswick


Plusieurs municipalités de la province s’intéressent aux éoliennes pour plusieurs raisons tant économiques qu’environnementales. De nombreuses municipalités de la péninsule acadienne se disent donc prêtes à opter pour l’énergie propre pour le bonheur de la communauté.

Depuis qu’Énergie N. B. a lancé son programme pour promouvoir l’énergie renouvelable, plusieurs entreprises telles que Naveco Power (de Fredericton) se rapprochent des municipalités afin de lancer des projets éoliens innovants et intéressants. Plusieurs municipalités telles que Grande-Anse ou Saint-Léolin se disent prêtent aujourd’hui à aller vers les énergies renouvelables en général et vers les énergies éoliennes en particulier (Acadie Nouvelle). Cet engouement des municipalités de la péninsule acadienne pour les éoliennes est une bonne chose pour la protection de l’environnement, car les éoliennes fournissent une électricité « propre », ne produisant ni polluant, ni gaz à effet de serre. En plus, de nombreuses études menées autour des parcs éoliens pour analyser leur impact sur deux grandes populations animales à savoir les oiseaux et les chauves-souris ont démontré que la mortalité liée aux éoliennes est négligeable comparativement à plusieurs autres causes : la circulation routière, les lignes électriques, la chasse, les pesticides, les marées noires, l’ingestion de plastique, la collision avec les immeubles ou bien encore la disparition de milieux favorables à leur développement (Natura-Science). Les chiffres de mortalité parlent d’eux-mêmes. Si 0,4 à 1,3 oiseaux sont tués en moyenne par éolienne et par an, les lignes électriques en tuent chaque année 80 à 120 par km de lignes installées et les routes 30 à 120 par km (Dutch Foundation for Bird Protection).

Même si l’énergie éolienne est une solution durable pour de nombreuses municipalités de la province ; le développement de cette énergie se fait toujours attendre dans la province et pourtant le Nouveau-Brunswick en 2016 s’est donné pour objectif d'atteindre 40% d'énergie renouvelable d'ici quatre ans. La province a pourtant un grand potentiel avec des vents favorables pour l’énergie éolienne ; et la réussite du parc éolien de Lamèque en est la preuve (près de 8000 foyers alimentés depuis fin mars 2011) (Radio-Canada).

Source : Acadie Nouvelle, Natura-Science, Dutch Foundation for Bird Protection, Radio-Canada

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0