Gaz naturel et énergies renouvelables : comment les coupler ?


Dans le cadre d'une transition vers des énergies décarbonées, le couplage entre gaz naturel (l'énergie fossile qui émet le moins de CO2) et énergies renouvelables apparaît comme une option intéressante. Une option qui pourrait se révéler satisfaisante, à l'échelon international mais aussi à celui de la maison individuelle.

Le solaire et l'éolien constituent des « énergies renouvelables intermittentes », car, selon les conditions météorologiques, leur production peut s'avérer nulle. Ainsi, pour les intégrer massivement au sein de notre réseau électrique, il apparaît indispensable de les coupler, a minima, avec une autre source d'énergie. Le gaz naturel pourrait être celle-ci, car les centrales à gaz sont flexibles. Elles semblent capables de prendre le relais rapidement en cas de manque de soleil ou de vent, ou de laisser la priorité au solaire et à l'éolien dans le cas contraire.

Du gaz pour absorber un surplus d'énergies renouvelables

Lire la suite sur le siteweb de Futura Science

Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0