Mediaterre

   

Un projet de recherche européen pour adapter les variétés de café à l'agroforesterie


L’agroforesterie est une voie d’adaptation de la production caféière au changement climatique, mais peu de variétés lui sont adaptées. Breedcafs, nouveau projet porté par le Cirad et financé par le programme européen H2020, propose de diversifier la gamme variétale destinée à ce mode de production plus durable. Deux torréfacteurs européens seront impliqués dans les choix variétaux au cours de ce projet qui démarre en avril. Ils seront mis en relation avec des groupes de caféiculteurs en agroforesterie au Nicaragua, au Salvador, au Vietnam et au Cameroun.

Ces variétés seront mises à disposition de clusters agroforestiers mettant en relation directe torréfacteurs et producteurs de café. L'objectif sera de développer un nouveau concept d’approvisionnement de café de qualité, 100 % traçable, issus de l’agroforesterie, carbone neutre et payé aux producteurs au juste prix. Deux clusters seront ainsi testés sur 4 ans au Vietnam, au Cameroun sur le modèle d’un prototype développé sur 1300 ha en agroforesterie au Nicaragua. Ce cluster, dont NicaFrance est l’opérateur et le fonds Moringa partnerships le financeur, concerne 30 producteurs moyens et 50 petits producteurs.

Actuellement, sur 50 pays producteurs de café, seuls le Brésil, le Honduras, le Costa Rica, la Colombie et la Tanzanie sont capables de distribuer à leurs producteurs de café des variétés (sous forme de semences) de qualité. Ces variétés ont été sélectionnées pour des systèmes de production intensif. Or « les agriculteurs qui produisent du café en agroforesterie (plus de 60 % de la surface de production mondiale en café Arabica), sont majoritairement des petits agriculteurs qui n’ont pas accès à du matériel végétal de qualité adapté aux contraintes spécifiques de ce système de culture , précise Benoît Bertrand. Devant ce constat, nous souhaitons repenser la gouvernance mondiale en matière d’amélioration variétale du café, en collaboration avec World Coffee Research » . Il s’agit de mettre en place des mécanismes de promotion, de diffusion et de partage des nouvelles variétés adaptées à l’agroforesterie.

Communiqué du Cirad

Source : Cirad

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2021 Médiaterre V4.0