Le Forum des Nations Unies sur les forêts examine le rôle des forêts dans la sécurité alimentaire et nutritionnelle


La valeur alimentaire et nutritionnelle des forêts a été au cœur de la quatrième table ronde organisée ce matin par le Forum des Nations Unies sur les forêts.  Des experts et une quinzaine de délégations ont participé au débat sur « les contributions des forêts à l’objectif de développement durable numéro 2: éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable ».

Les forêts jouent un rôle clef dans la sécurité alimentaire, a expliqué le Directeur de l’Institut de recherche sur la conservation de l’Université de Cambridge.  Environ 17% de la population mondiale dépend directement des forêts; la nourriture étant un aspect essentiel de cette dépendance.  Les systèmes forestiers permettraient en effet de compléter efficacement l’agriculture conventionnelle, car il faut bien reconnaître que les stratégies agricoles actuelles ne répondent pas au défi des 800 millions de personnes qui souffrent toujours de la faim dans le monde. 

Les forêts et les systèmes à base d’arbres, comme l’agroforesterie, ont toujours été essentiels pour la sécurité alimentaire dans les régions rurales, a souligné, à son tour le Vice-Président des équipes spéciales, des programmes spéciaux, des projets et des initiatives de l’Union internationale des instituts de recherche forestière.  La nourriture de la forêt -graines, noix, fruits, champignons, insectes et animaux sauvages- contribue à la qualité et à la diversité des régimes alimentaires, a renchéri un professeur au Département de géographie de la « Penn State University ».

Les forêts ne donnent pas que de la nourriture, elles offrent aussi des services écosystémiques essentiels aux cultures de base, dont la protection des sols et de l’eau, a rappelé la Directrice générale adjointe au climat et aux ressources naturelles de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).  La FAO, qui a convoqué en 2013 la première Conférence internationale sur les forêts pour la sécurité alimentaire et la nutrition, a mis au point une approche intégrée des trois piliers -agriculture, foresterie et pêche- qui se fonde sur les connaissances scientifiques et s’adapte aux besoins des communautés rurales et des pays.

Cet après-midi, les membres du Forum ont parlé de la périodicité, du contenu et du format des rapports que les États auront à présenter volontairement sur la mise en œuvre du Plan stratégique des Nations Unies sur les forêts (2017-2030).  Ils se sont également informés du travail en cours sur l’élaboration des indicateurs mondiaux relatifs aux forêts.

Compte rendu de l'ONU

[ODD2030-15]

Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0