Mediaterre

   

Le Forum sur les forêts achève ses travaux en adoptant une résolution qui renforce la mise en oeuvre du nouveau Plan stratégique de l'ONU sur les forêts


Le Forum des Nations Unies sur les forêts a conclu, ce matin, les travaux de sa douzième session en adoptant sans vote une résolution omnibus concernant les activités qu’il mènera à l’appui du tout premier Plan stratégique des Nations Unies sur les forêts (2017-2030) et en vue de préparer le Forum politique de haut niveau pour le développement durable de 2018.

Le Président du Forum des Nations Unies sur les forêts (FNUF), M. Peter Besseau, du Canada, et le Directeur du Secrétariat du FNUF, M. Manoel Sobral-Filho, ont souligné le caractère « extraordinaire » de cette session qui s’est ouverte le 1er mai, soit quatre jours après l’adoption du tout premier Plan stratégique des Nations Unies sur les forêts (2017-2030) par l’Assemblée générale, le 27 avril dernier.

Créé en 2000 par une résolution du Conseil économique et social (ECOSOC), le Forum est la seule enceinte intergouvernementale au sein des Nations Unies habilitée à discuter de manière globale des questions environnementales et socioéconomiques relatives aux forêts.

Pendant une semaine, le Forum a examiné, à titre prioritaire, la mise en œuvre du Plan stratégique sur les forêts qui offre un cadre global d’action pour assurer une gestion durable de tous les types de forêts et d’arbres en général, et pour mettre un terme à la déforestation et à la dégradation des forêts.  La planète perd en moyenne 13 millions d’hectares de couvert forestier par an.

Le Plan stratégique repose sur six objectifs et 26 cibles, qui sont, comme l’ont rappelé tous les intervenants lors de cinq tables rondes, directement liés à ceux du Programme de développement durable à l’horizon 2030. 

La santé des forêts est fondamentale pour l’humanité, avait déclaré à l’ouverture, le 1er mai, le Président de l’Assemblée générale M. Peter Thomson.  Les forêts couvrent plus de 30% de la surface terrestre; environ 1,6 milliard de personnes, soit 25% de la population mondiale, dont 70 millions d’autochtones, en dépendent pour vivre.

La résolution omnibus a été adoptée telle qu’oralement révisée dans sa version anglaise, après que des amendements ont été proposés par certaines délégations et que le Président du FNUF, M. Besseau, a tranché.  

Cette résolution concerne « les activités menées par le FNUF entre ses sessions en vue de préparer le Forum politique de haut niveau pour le développement durable de 2018, le format et le cycle d’établissement de ses rapports, ainsi que les directives pour les initiatives nationales ».

Les discussions ayant porté sur la partie de la résolution intitulée « Moyens de mise en œuvre », le Président a retenu la proposition de libellé « nuancée » de l’Union européenne qui « invite le Fonds pour l’environnement mondial (FEM), en consultation avec les bailleurs de fonds, à envisager de mettre à disposition des fonds supplémentaires » pour renforcer la gestion durable des forêts.

Le Nigéria, au nom du Groupe des États d’Afrique, aurait préféré que le FEM, envisage « d’augmenter » ces fonds.  Ce n’est pas la première fois que nous avons ce type de débat, a relevé le Président, et la question se pose de savoir s’il est possible d’être prescriptif pour un organe qui a un mandat statutaire. 

Retenant une autre proposition des États-Unis et de l’Union européenne, M. Besseau a suggéré que le Forum « invite les États Membres à utiliser pleinement les autres instruments, mécanismes, et partenariats pour renforcer la gestion durable des forêts et la mise en œuvre des objectifs et des cibles d’ensemble relatifs aux forêts ». 

Par une autre résolution, le Forum sur les forêts a décidé qu’à partir de sa quatorzième session, les membres de son bureau seront élus pour un mandat de deux ans.

De plus, il a recommandé à l’ECOSOC d’adopter deux projets de textes, l’un par lequel il décide que sa treizième session se tiendra au Siège de l’ONU, à New York, du 7 au 11 mai 2018, et l’autre par lequel il fixe l’ordre du jour provisoire de cette session.

Le Forum a également adopté son projet de rapport sur la session.

Le Directeur du Secrétariat du FNUF a présenté une note sur les contributions reçues et les dépenses engagées grâce au Fonds d’affectation spéciale du Forum au cours de la période 2015-2016.

Huit pays donateurs (Chine, Finlande, Japon, Pays-Bas, République de Corée, Fédération de Russie, Suisse, États-Unis) ont ainsi versé d’importantes contributions au Fonds d’affectation spéciale pour aider le Forum à exécuter son mandat, à organiser ses sessions, à mener ses activités intersessions et à assurer le fonctionnement de son secrétariat.  Le montant total des contributions versées au Fonds d’affectation spéciale s’est élevé à environ 2,1 millions de dollars. 

« Notre Forum est sur le point d’occuper la place qui lui revient pour trouver des solutions avec les partenaires », s’est félicité le Président.  « Une année fondamentale nous attend avec le Forum politique de haut niveau de 2018. »

Le FNUF doit tirer profit de ce nouvel alignement avec le Plan stratégique sur les forêts et l’accent mis sur les politiques, a-t-il recommandé en concluant les travaux de cette douzième session.

Ensuite, le Forum sur les forêts a ouvert puis suspendu sa treizième session, après avoir élu Président M. Muhannad Shahrul Ikram Yaakob, de la Malaisie, ainsi que les membres de son bureau. 

Compte rendu de l'ONU

Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0