Etude prospective ADEME sur l'économie de la fonctionnalité en libre téléchargement


L’ADEME publie ce jeudi 8 juin 2017 une étude prospective sur l’économie de la fonctionnalité qui explore les fondements d’un nouveau modèle économique, appréhende ses potentialités en termes de développement durable et présente les projets d’acteurs les plus prometteurs.

Disponible en libre téléchargement sur le site de l'ADEME, ce rapport de près de 300 pages (hors annexes) a pour titre complet :

Vers une économie de la fonctionnalité à haute valeur environnementale et sociale en 2050.   Les dynamiques servicielle et territoriale au cœur du nouveau modèle.

Auteurs : ADEME, ATEMIS, Patrice VUIDEL, Brigitte PASQUELIN

Ce rapport a pour objectifs de fournir aux lecteurs de quoi alimenter leur réflexion, leurs actions et poursuivre l'échange sur les conditions et modalités de déploiement d'un modèle de développement plus durable dans ses dimensions économique, écologique et sociale.

L'ADEME a confié la la réalisation de l'étude au laboratoire d’intervention et de recherche Atemis. Atemis a notamment associé à cette mission les membres de l’Institut Européen de l’Economie de la fonctionnalité et de la Coopération au travers des trois principaux clubs territoriaux français en économie de fonctionnalité :

Club Noé situé dans les Hauts de France sur la sphère de l’« Habiter »,

Club CAP EF en Provence Alpes Côte d’Azur sur la sphère de l’« Alimenter »

et Club CLEF en Auvergne - Rhône-Alpes sur les relations interindustrielles.

"L’étude propose une vision du nouveau modèle économique en 2050 qui revisite en profondeur les modes de production et de consommation, le travail, le financement et la gouvernance par rapport à notre modèle de production et de consommation actuel. Pour appréhender ce nouveau modèle, des exemples prospectifs très concrets sont racontés, comme par exemple une nouvelle organisation inter-entreprises autour de services audiovisuels ou un maraîcher qui propose une offre élargie autours de l’alimentation et du bien-être"

Résumé de l'étude :

"Aujourd’hui, les acteurs souhaitant s’engager dans une transition vers une économie au service d’un développement durable des territoires peinent à apprécier les enjeux de transformation que représente ce changement de modèle économique, ainsi que les leviers à mobiliser. En y associant une diversité d’acteurs, la présente étude a cherché à apporter des réponses au travers d’une approche prospective.

Parmi les nouveaux modèles économiques qui émergent, l’économie de la fonctionnalité apparaît comme une voie prometteuse au service d’un développement durable de nos sociétés. Le travail qui a été mené a débouché sur la formulation d’une vision d’un modèle économique abouti et désirable, déployé à horizon 2050 dans la société. La vision de ce nouveau modèle propose de sortir d’une dynamique industrielle fondée sur la croissance de la production et de la vente de biens ou de services standards pour se diriger vers une dynamique servicielle de conception de solutions intégrées de biens et de services répondant à une performance d’usage et au développement durable des territoires. La vision a été construite en s’appuyant notamment sur l’analyse d’un ensemble d’entreprises engagées dans cette trajectoire. Elle se décline en différents récits appliqués aux relations inter-entreprises et inter-industrielles, à « l’habiter », à « l’alimenter » et aux nouveaux services, tout en renouvelant les modes de développement territorial et de conduite des politiques publiques.

L’étude a également conduit à la définition et l’analyse du système prospectif, retraçant les tendances lourdes et les signaux faibles de notre société selon quatre dimensions majeures du développement durable : les évolutions sociétales, le développement territorial, la dynamique économique et l’écologie. Les hypothèses issues du système prospectif ont conduit à formuler quatre scénarios exploratoires contrastés de futurs possibles, dont un scénario tendanciel. Les écarts de la vision (le futur souhaitable) à ces différents scénarios, et le backcasting, ont permis d’aboutir à l’identification et à la description de six enjeux clefs conditionnant le déploiement de la vision du modèle économique serviciel. Emergent de ces enjeux, en particulier, l’intégration institutionnelle du social, de l’économie et de l’environnement, le soutien à l’innovation sociale, la coopération entre les acteurs, l’évaluation de l’immatériel, l’évolution des pratiques citoyennes et des modes de contractualisation et de production, l’articulation de la logique de cycle de vie des biens à la logique servicielle.

Ce travail va orienter l’action de l’ADEME, et invite les acteurs institutionnels, économiques et les citoyens à contribuer au déploiement de trajectoires vers ce modèle économique à haute valeur environnementale et sociale. Le potentiel que ce modèle représente reste toutefois à évaluer au fil de l’eau, au fur et à mesure des nouvelles initiatives entrepreneuriales et territoriales afin que les solutions mises en œuvre tiennent au mieux leurs promesses de développement durable."

LIENS :

Communiqué de presse ADEME

Lien vers l'étude, sa synthèse, ses annexes, notes, etc

Téléchargement direct de l'étude (PDF 5,37 Mo)

Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0