CILSS: Impulser une nouvelle dynamique à l'institution


Le Comité inter-Etats de lutte contre la sécheresse dans le Sahel (CILSS) a traversé une longue crise institutionnelle au cours des mois passés. Après la résolution de cette crise, il convient à présent de s’atteler à redonner confiance aux uns et aux autres afin d’impulser une nouvelle dynamique à l’institution. « Reformer ou refonder le CILSS s’impose pour lui donner une nouvelle image et l’outiller à relever les nombreux défis dans un environnement sahélien et ouest africain en pleine mutation », a confié Djimé Adoum, le secrétaire exécutif du CILSS. Et les décisions de la 52e session du conseil des ministres de l’institution, tenue le 11 mars 2017 à Nouakchott en Mauritanie, s’inscrit dans cette dynamique de réforme.

Mieux, le secrétariat exécutif confie avoir déjà entamé quelques travaux dont les résultats pourront être versés comme documentation au cabinet spécialisé en reforme organisationnelle et institutionnelle qui sera recruté pour accompagner le CILSS. Ce, avec l’appui institutionnel des partenaires techniques et financiers, notamment l’USAID. (...)

Par: Moussa DIALLO

Source: lefaso.net

Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0