Cahier technique sur " Les boisements en zone humides de têtes de bassin versant " sur la Toile


Le cahier technique sur « Les boisements en zone humides de têtes de bassin versant » est disponible sur la Toile.

Ce document fait partie d’une série de cahiers techniques, proposée par la Fédération des Conservatoires d’espaces naturels (FCEN), dont les thématiques sont choisies en fonction des besoins exprimés par les acteurs du réseau Zones Humides. Ils sont élaborés en lien avec différents contributeurs, de l’échelle locale à l’échelle nationale.

Comme cela est écrit en introduction (à propos) du document, les zones humides sont liées à de nombreux services écosystémiques tels que l’épuration des eaux ou la maîtrise des crues. Elles regroupent différents types d’habitats en fonction de leur localisation géographique et topographique. Les milieux boisés en sont une composante principale.

Subissant de nombreux bouleversements, elles sont en régression sur l’ensemble du bassin de la Loire. Pour répondre aux particularités territoriales et mieux faire face à leur disparition, des approches concertées à l’échelle du bassin ont été définies telles que le plan Loire grandeur nature ou les orientations du SDAGE Loire-Bretagne.

 

Le sommaire du cahier technique se présente comme suit :

-Le bassin de la Loire et les zones humides

-Typologie des zones humides et des boisements

-Les pratiques d’exploitation du bois en zones humides

-Préconisations de gestion en zones humides de têtes de bassin versant

-Le réseau des cellules d’assistances techniques

-Bibliographie

 

Tel qu’indiqué dans le document, celui-ci s’adresse aux acteurs en lien avec ces milieux (propriétaires, gestionnaires forestiers, agriculteurs). Outil destiné à l’animation des cellules techniques « zones humides », ce document cherche à donner des éléments de compréhension des spécificités de ces écosystèmes. Il vise à donner des pistes de réflexion pour leur exploitation et leur gestion. Il cible exclusivement les têtes de bassin versant, secteurs majeurs pour la ressource en eau ainsi que pour la biodiversité. Dans ces territoires situés à l’amont des cours d’eau, les zones humides sont souvent de faible surface et très sensibles aux pratiques de gestion qui leur sont appliquées. Elles nécessitent donc une approche spécifique qui fait l’objet de ce cahier technique.

La FCEN a pour mission de favoriser les échanges entre ses membres afin de renforcer leurs actions sur le terrain. Les 29 Conservatoires sont adhérents. Elle anime également des programmes comme le pôle relais tourbières et le plan national d’actions Chiroptères, ou dans le cadre du plan Loire et du plan Rhône.

[TECHEAUA]

Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0