Journée des peuples autochtones: l'ONU célèbre le dixième anniversaire de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones


La Journée internationale des peuples autochtones, qui est célébrée le 9 août, a pour thème cette année la célébration du dixième anniversaire de l’adoption de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones.  À cette occasion le Département de l’information des Nations Unies a collaboré avec Twitter pour créer et promouvoir un emoji spécifique.

Fruit de 20 ans de négociations, la Déclaration « apparaît aujourd’hui comme un symbole de progrès, un cadre de réconciliation et une référence en matière de droits », ont déclaré, dans une déclaration conjointe, Mme Victoria Tauli-Corpuz, Rapporteuse spéciale sur les droits des peuples autochtones, Mme Mariam Wallet Aboubakrine, Présidente de l’Instance permanente sur les questions autochtones ainsi que le Mécanisme d’experts sur les droits des peuples autochtones.  Toutefois, ajoutent-elles, « une décennie plus tard, force est de reconnaître que des défis majeurs subsistent.  Dans nombre de cas, les peuples autochtones sont en proie à davantage de luttes et de violations des droits qu’il y a 10 ans ».

« Alors que les peuples autochtones ont fait des progrès importants dans la défense de leurs droits dans les forums internationaux et régionaux, la mise en œuvre de la Déclaration est entravée par la persistance de la vulnérabilité et de l’exclusion, en particulier chez les femmes autochtones, les enfants, les jeunes et les personnes handicapées », avertissent pour leur part, dans une autre déclaration conjointe, plus de 40 entités du système des Nations Unies et d’autres organisations internationales.

Mercredi 9 août, des experts autochtones du Canada, de la République du Congo, de l’Équateur et de la Namibie examineront les acquis de la dernière décennie et discuteront de la voie à suivre lors d’un événement spécial organisé de 15 à 18 heures, au Siège de l’ONU, à New York par le Département des affaires économiques et sociales (DAES).  Les bureaux de l’ONU à travers le monde célèbreront pour leur part la Journée en organisant divers événements et activités, notamment en Australie, au Brésil, en Colombie et au Mexique.

Pour rendre cette célébration plus visible sur les médias sociaux, le Département de l’information de l’ONU a collaboré avec Twitter pour créer et promouvoir un emoji spécifique pour les hashtags #WeAindIndigenous et #IndigenousDay, ceci du 8 août au 15 septembre, afin de couvrir à la fois la Journée internationale (9 août) et l’anniversaire de l’adoption de la Déclaration (13 septembre).

« L’emoji est une façon nouvelle et passionnante d’élever le profil de la Journée internationale et d’engager un public plus large dans la promotion des droits des peuples autochtones », a déclaré Maher Nasser, Secrétaire général adjoint par intérim à la communication, qui a souligné qu’en raison de leur popularité, les emojis peuvent atteindre un public plus large.

On estime à 370 millions, réparties dans quelque 90 pays, le nombre de personnes autochtones dans le monde.  En pratiquant des traditions uniques, elles conservent des caractéristiques sociales, culturelles, économiques et politiques distinctes de celles des sociétés dominantes dans lesquelles elles vivent.

La Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones a été adoptée par l’Assemblée générale des Nations Unies le 13 septembre 2007.  Elle établit un cadre universel de normes minimales pour la survie, la dignité et le bien-être des peuples autochtones.  Il s’agit de l’instrument international le plus complet sur les droits collectifs des peuples autochtones, y compris les droits à l’autodétermination, les terres traditionnelles, les territoires et les ressources, l’éducation, la culture, la santé et le développement.

Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0