Une photoenzyme permet aux microalgues de produire des hydrocarbures


Une équipe française a découvert une enzyme qui permet aux microalgues de transformer certains de leurs acides gras en hydrocarbures à l'aide de l'énergie lumineuse. Cette enzyme, qui a été baptisée FAP (pour Fatty Acid Photodecarboxylase), est d'un type très rare car seules quatre enzymes utilisant la lumière ont été identifiées jusqu'à présent dans le monde vivant. Publiée le 01/09/2017 dans Science, cette découverte est d'autant plus importante que, dans un contexte de transition énergétique, la production bio-sourcée d'hydrocarbures, utilisant le CO2 atmosphérique et limitant donc le rejet dans l'atmosphère de carbone stocké dans le sous-sol, est devenue un enjeu biotechnologique majeur.

Les hydrocarbures sont actuellement essentiellement tirés du pétrole mais les plus accessibles de ces réserves fossiles s’épuisent progressivement tandis que l’extraction des pétroles non conventionnels est de plus en plus coûteuse d’un point de vue environnemental. Une production bio-sourcée d’hydrocarbures utiliserait comme source de carbone le C O 2 atmosphérique et permettrait de limiter le rejet massif dans l’atmosphère de carbone stocké dans le sous - sol. De plus, les hydrocarbures sont difficilement remplaçables dans la chimie et comme carburants dans l’aéronautique. Dans une optique de limitation de l’utilisation des carburants fossiles, la production d’hydrocarbures à partir du vivant est donc un objectif important des biotechnologies 

Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0