L'ENAP du Québec (Canada) se délocalise à Yaoundé (Cameroun) avec priorité donnée à l'approche genre


À cet effet, un accord de collaboration a été signé entre Simon Chabot et Armand Claude Abanda, respectivement Directeur des affaires internationales de l’École nationale d’administration publique (ENAP) et Président du conseil d’administration (PCA) de l’Institut de formation supérieure aux métiers des télécommunications, de l’innovation technologique, de commerce et de gestion (IFTIC-SUP) de Yaoundé, le 7 septembre 2017 à Québec (Canada).

À travers un campus de l’établissement universitaire canadien à installer à Yaoundé (capitale du Cameroun), les ressortissants des pays de l’Afrique centrale (Cameroun, Gabon, Guinée équatoriale, République centrafricaine, République démocratique du Congo et Tchad) vont suivre des formations canadiennes de haut niveau, sanctionnées par des prestigieux diplômes tels que le Master en administration publique (MAP).

D’après le PCA de l’IFTIC-SUP, par ailleurs Représentant-Résident de l’Institut africain d’informatique (IAI) au Cameroun : «Le lancement officiel des activités est prévu au début du mois de novembre prochain».

En plus de la formation continue, l’ENAP entend apporter un enseignement en présentiel ou à distance à ses bénéficiaires.

La prestigieuse école de la haute administration canadienne prévoit aussi de former des tuteurs locaux permettant afin d’assurer à terme la qualité du transfert d expertise.

Dans la collaboration entre les deux structures, il est envisagé de mettre un accent particulier sur l’approche genre, en accordant plus de priorité aux femmes et aux cadres de la haute administration susceptibles de relève en gestion et en responsabilités managériales.

Au cours de la mise en branle des activités de cette plateforme début novembre 2017, le Directeur des affaires internationales, M. Chabot, séjournera au Cameroun.

Pour mémoire, l’établissement universitaire public canadien (ENAP) à régime linguistique français créé en 1969 et dirigé par Guy Laforest, offredes programmes d'études de 2è et 3è cycles en administration publique… Et l'IFTIC-SUP, structure privée d'enseignement supérieur au Cameroun, offre des formations dans les domaines technologique et de gestion.

Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0