Mediaterre

   

Le HCE tire la sonnette d'alarme concernant la santé des femmes en situation de précarité


Le 7 juillet dernier, le Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes a remis son rapport « La santé et l’accès aux soins : une urgence pour les femmes en situation de précarité » à Marlène Schiappa, la secrétaire d’Etat chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes. Le rapport est focalisé sur la santé globale des femmes, définie par l’OMS, c’est-à-dire en intégrant les dimensions sociales, économiques et écologiques de la santé.

Margaux Collet, co-rapporteure du rapport, souligne: « il est important de saluer la démarche inédite » du HCEf/h qui consiste à croiser les données sur les inégalités sociales avec les données sur les inégalités de sexe. Elle précise qu’influencés par le patriarcat toujours présent dans la société, les études et les précédents rapports officiels sur les questions de santé étaient rédigés sous le point de vue du neutre masculin et passaient à côté des spécificités des femmes qui subissent une double peine : les inégalités sociales et le sexisme.

Les femmes sont surreprésentées chez les personnes précaires. 64% des personnes qui reportent des soins ou y renoncent sont des femmes. Chaque année, près de 9,5 millions de femmes ne sollicitent pas les aides financières trop complexes (1), font face à des dépassements d’honoraires ou à des délais d’attente trop importants, voire à des discriminations et à des refus de soins. Elles ne se permettent pas de prendre le temps de consulter un-e professionnel-le, puisque leur santé passe après celle de leurs enfants, leur compagnon et la gestion des difficultés financières.

Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0