Des experts formés en politique et en économie d'énergie par l'IFDD


Communiqué  de presse de l’atelier de formation sur la politique et l’économie de l’énergie organisé par l’IFDD

Une formation portant sur le thème de la politique et de l’économie d’énergie s’est ouverte le 18 septembre 2017  à Saly (Sénégal), sous la présidence  de Monsieur Pape Mademba Bitèye, représentant le Ministre du pétrole et des énergies du Sénégal, en présence de M. Mahaman Laouan GAYA, ancien ministre du Niger, Secrétaire Exécutif de l’Organisation des Producteurs de Pétrole Africains, de formateurs, de plusieurs participants et de la presse.

Les participants sont issus des administrations publiques chargées directement du secteur de l’énergie ou concernées et impliquées dans son développement, des institutions et organismes publics spécialisés (autorités de régulation, agences d’électrification rurale, agences de maîtrise de l’énergie, agences de l’environnement), des sociétés d’énergie, des bureaux d’études, organisations non gouvernementales et associations de consommateurs œuvrant dans le secteur de l’énergie.

Organisée par l’IFDD, en partenariat avec le Ministère du pétrole et des énergies du Sénégal et l’organisation Enda-énergie, cette formation fait partie de la série de plusieurs autres formations ayant déjà eu lieu, en Afrique centrale, Afrique de l’Ouest, Océan Indien, Afrique du Nord et Afrique de l’Est. Elle vise à doter les participants de connaissances nécessaires pour assurer l’élaboration et la mise en œuvre réussie des politiques énergétiques dans leur pays. Cette formation régionale s’inscrit dans le cadre du programme 2015-2018 de l’Organisation internationale de la Francophonie intitulé « Intégration des objectifs du développement durable (ODD)  dans les politiques et stratégies régionales, nationales et locales ». Les participants, régulièrement sélectionnés à l’issue de l’appel à candidature publié par l’IFDD, sont originaires des pays suivants : Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Côte d'Ivoire, France, Gabon, Mauritanie, Niger, Togo, Tunisie et Sénégal.

Lors de cette cérémonie d’ouverture, les salutations et remerciements de l’OIF ont été transmis aux Autorités sénégalaises. Il a également été rappelé que l’OIF, à travers son organe subsidiaire l’IFDD, met en œuvre la mission-D définie par le Cadre stratégique 2015-2022 de la Francophonie qui consiste à « Contribuer à l’élaboration et à la mise en œuvre du Programme de développement pour l’après-2015 et des Objectifs du développement durable ».  Monsieur Sécou SARR,  Directeur de ENDA-Energie a évoqué dans son intervention, le long partenariat qui existe entre son Organisation et l’OIF.  Il s’est par la suite réjoui  de l’opportunité d’une telle formation, dont le contenu a fortement été réaménagé pour s’adapter à la mission rappelée ci-dessus, qui se recoupe parfaitement avec des engagements internationaux comme l’Accord de Paris.

Dans son mot circonstanciel, le Secrétaire permanent à l’énergie, représentant du Ministre du pétrole et des énergies, Monsieur Pape Mademba Bitèye, a souhaité la bienvenue aux participants étrangers, avant d’aborder la problématique de l’énergie en l’Afrique. Il a également rappelé que son pays, le Sénégal, accorde une attention particulière à ce secteur qui occupe une position centrale dans la politique économique définie dans le Plan Sénégal Émergent (PSE). Il a tenu à remercier l’IFDD pour la contribution apportée à la résolution des questions énergétiques du Sénégal notamment par la mise en place d’un Système d’Information Énergétique, outil d’aide à la décision et le programme de réduction des factures d’électricité dans l’administration publique. Il estime que l’atelier contribuera fortement à la résolution des difficultés énergétiques que connaissent la plupart des pays africains. En souhaitant plein succès à ces travaux, il a déclaré ouvert l’atelier de formation.

Après cette cérémonie solennelle d’ouverture, il a été procédé à la présentation des objectifs de la formation, qui consistent à doter les participants d’outils indispensables pour l’élaboration et la mise en œuvre réussie de la politique énergétique. De façon plus spécifique, la formation vise :

-          une claire compréhension des enjeux du secteur et des mobiles des interventions des États et de leur rôle dans le processus ;

-          la maîtrise des outils nécessaires à l’analyse de la situation énergétique, au développement du secteur et à son fonctionnement ;

-          la prise en compte des changements climatiques dans les politiques énergétiques : présentation de l’outil TIPEE mis en place par l’IFDD et ses partenaires ;

-          la prise en compte des énergies renouvelables, secteur en développement au niveau mondial, comme opportunité pour les pays d’Afrique.

La formation prendra fin le 29 septembre 2017. 

Aissatou Diouf / Enda Energie

Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0