Les faits marquants de la COP 13 de La Treizième session de la Conférence des Parties à la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification : Mercredi, 13 sept


Mercredi 13 septembre, les délégués de la COP 13 de la CNULD ont tenu, le matin, une réunion plénière de la GC pour examiner: la mise en œuvre de la stratégie de communication mondiale et la Décennie des Nations Unies pour les déserts et la lutte contre la désertification (2010-2020); la promotion et le renforcement des relations avec d’autres conventions, organisations, institutions et agences internationales pertinentes; la participation et l’implication des organisations de la société civile (OSC) et du secteur privé dans les réunions et processus de la CNULD; et la stratégie d’engagement du secteur de l’entreprise.

L’après-midi, le CEAC a adopté six projets de décision portant sur: l’élaboration et la mise en œuvre de stratégies par le biais de programmes d’action nationaux, pour atteindre les objectifs de la Convention à la lumière de l’objectif 15.3 du Programme de développement durable de l’horizon 2030; la mobilisation de ressources pour la mise en œuvre de la Convention; la collaboration avec le Fonds pour l’environnement mondial (FEM); et deux projets de décision sur les questions de procédure. Les groupes de contact de la GC sur le budget et sur les questions diverses se sont réunis la journée durant et dans la soirée.

LA GC

Le matin, le président de la GC, Nosipho Ngcaba, a ouvert la session.

PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POUR L’HORIZON 2030: LES IMPLICATIONS POUR LA CNULD

Mise en œuvre de la stratégie de communication mondiale et de la Décennie des Nations Unies pour les déserts et la lutte contre la désertification (2010-2020): Le Secrétariat a présenté le document ICCD/COP(13)/4, notant la nécessité d’un cadre de communication révisé qui complète le futur cadre stratégique de la CNULD. L’oratrice a souligné les mesures prises par le Secrétariat suite à l’évaluation indépendante de l’efficacité de la communication de la CNULD, mesures qui ont englobé: la réorganisation du bulletin d’information; le réaménagement du site Web de la CNULD et le réenregistrement de la marque; la sensibilisation aux médias sociaux; la diffusion de récits d’intérêt humain; et la continuation du soutien de la Journée mondiale de lutte contre la désertification, reçu de la part des Parties et, notamment, de la Chine et du Burkina Faso.

L’ARABIE SAOUDITE a exprimé son insatisfaction à l’égard du document, notant que les mesures prises sont insuffisantes et s’est lamenté que les initiatives et événements organisés par son pays n’aient pas été mentionnés. Il a appelé à fixer des objectifs et des indicateurs clairs dans le cadre de l’évaluation indépendante.

La GC a transmis cet article au groupe de contact sur les questions diverses pour poursuite des délibérations.

MISE EN ŒUVRE EFFICACE DE LA CONVENTION AU NIVEAU NATIONAL, SOUS-RÉGIONAL ET RÉGIONAL: Promotion et renforcement des relations avec d’autres conventions, organisations, institutions et agences internationales: le Secrétariat a présenté le document ICCD/COP(13)/6.

Les OSC ont déclaré que les synergies entre les trois conventions de Rio doivent être encore améliorées, en particulier au niveau national, et ont souligné que les OSC et les communautés locales doivent être impliquées dans ces processus. L’UE a demandé un complément d’informations sur les liens avec les processus liés à l’eau, en particulier ONU-Eau et la Convention sur la protection et l’utilisation des cours d’eau transfrontaliers et des lacs internationaux (Convention sur l’eau).

La GC a transmis cet article au groupe de contact sur les questions diverses pour poursuite des délibérations...

 
Lire la suite du compte rendu du Bulletin des Négociations de la Terre
Lire le bulletin précédent
 

Source : Bulletin des Négociations de la Terre

[ODD2030-13]

Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0