Les faits marquants de la COP 13 de La Treizième session de la Conférence des Parties à la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification : Jeudi, 14 sept


Jeudi 14 septembre, les délégués de la COP 13 de la CNULD se sont réunis dans la matinée, en séance plénière de la COP et ont adopté des décisions sur les pouvoirs des délégations et les rapports du Comité sur l’examen de la mise en application de la Convention (CEAC) et du Comité de la science et de la technologie (CST).

Les groupes de contact de la Grande Commission (GC) sur le budget et sur les questions diverses se sont réunis tout au long de la journée et dans la soirée pour examiner des projets de décision.

LA CONFÉRENCE DES PARTIES

QUESTIONS D’ORGANISATION: Pouvoirs des délégations: La présidente Jia Xiaoxia, Administration forestière étatique, Chine, représentant le président de la COP 13, a ouvert la session et a invité la Conférence à examiner le projet de décision de la COP sur les pouvoirs des délégations (ICCD/COP(13)/L.3). Les délégués ont adopté la décision sans amendement.

RATTACHER LES DONNÉES SCIENTIFIQUES AUX PROCESSUS DÉCISIONNELS: Examen du rapport du CST: Le Président Hamid %u010Custovi%u010D a donné un bref aperçu du travail du Comité, notant que ce dernier a, entre autres, exploré des voies pour une collaboration scientifique et des synergies accrues entre les organismes scientifiques des conventions de Rio et les diverses plateformes internationales pertinentes. Il a ajouté que le Comité a accueilli favorablement l’évaluation positive du travail de l’interface science-politique (ISP), a accepté de proroger son mandat jusqu’à la fin de la COP 16 et a approuvé le programme de travail de l’ISP pour l’exercice biennal 2018-2019.

%u010Custovi%u010D a informé la COP que les parties avaient proposé des amendements à deux projets de décision (ICCD/COP(13)/L.1 et L.2) qui seront conséquemment mis à jour. Il a invité les parties à adopter les six projets de décision transmis par le Comité, portant sur: «le suivi du programme de travail de l’interface science-politique (ISP) pour l’exercice biennal 2016-2017» (ICCD/COP(13)/CST/L.1); «la coopération avec d’autres groupes et organes scientifiques intergouvernementaux» (ICCD/COP(13)/CST/L.2); «l’Amélioration de l’efficacité de l’ISP» (ICCD/COP(13)/CAT/L.3); «le programme de travail de l’interface science-politique pour l’exercice biennal 2018-2019» (ICCD/COP(13)/L.4); «la promotion de l’analyse, diffusion et accessibilité des bonnes pratiques et le Centre d’information de la Convention» (ICCD/COP(13)/CST/L.5); et «le programme de travail pour la CST 14» (ICCD/COP(13)/CST/L.6). La COP a adopté les six décisions.

MISE EN ŒUVRE EFFICACE DE LA CONVENTION AUX NIVEAUX NATIONAL, SOUS-RÉGIONAL ET RÉGIONAL: Examen du rapport du CEAC: La présidente Jia Xiaoxia a invité le président du CEAC à présenter le rapport concernant le CEAC.

Le président du CEAC, Aliyu Bananda, a déclaré que le Comité a terminé, le mercredi 13 septembre, l’ensemble de ses travaux, qui comprenaient des avis sur la procédure de déclaration devant débuter en novembre 2017 et l’adoption d’une fréquence biennale. Il a réitéré que six projets de décision avaient été approuvés par le Comité, prenant note des observations des parties, en particulier pour ce qui concerne la traduction des textes en langue arabe, indiquant que le Secrétariat se chargera de la cohérence des textes dans les différentes langues. Il a invité les parties à adopter les six projets de décision élaborés par le Comité, qui portent sur: «la mobilisation des ressources pour l’application de la Convention» (ICCD/CRIC(16)/L.1); «l’élaboration et la mise en œuvre de stratégies par le biais des programmes d’action nationaux pour atteindre les objectifs de la Convention à la lumière de l’objectif 15.3 du Programme de développement durable pour l’horizon 2030» (ICCD/CRIC(16)/L.2); «l’amélioration des procédures de communication des données ainsi que de la qualité et les formats des communications à soumettre à la COP» (ICCD/CRIC(16)/L.3); «la collaboration avec le Fonds pour l’environnement mondial (FEM)» (ICCD/CRIC(16)/L.4); «les date et lieu de la CEAC 17» (ICCD/CRIC(16)/L.5); et ‘le Programme de travail pour la CEAC 17’ (ICCD/CRIC(16)/L.6). La COP a adopté les six projets de décisions par acclamation.

Dans le cadre des questions de procédure, le président Bananda a annoncé la désignation de Teofilus Nghitila (Namibie) comme vice-président du CEAC...

 
Lire la suite du compte rendu du Bulletin des Négociations de la Terre
Lire le bulletin précédent
 

Source : Bulletin des Négociations de la Terre

[ODD2030-13]

Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0