Mediaterre

   

ONU : Allocution de Son Excellence Danny Faure, Président de la République des Seychelles


M. DANNY FAURE, Président des Seychelles, a déclaré que les pensées du Gouvernement et du peuple des Seychelles vont aux millions de personnes en Asie du Sud, en Afrique, aux États-Unis, et au Mexique, ainsi qu’à nos îles « sœurs » dans les Caraïbes, qui ont souffert d’innombrables pertes dues aux inondations, ouragans et autres formes de perturbations climatiques de ces derniers mois.

Il a appelé la communauté internationale a ne pas seulement répondre généreusement aux demandes d’aides de ces pays, mais à également mettre en place des actions de plus grandes ampleurs pour prévenir, préparer, s’adapter et se remettre de telles catastrophes.

Revenant sur la situation politique de son pays, M. Faure a expliqué que pour la première fois de leur histoire, les Seychelles expérimentaient un système de cohabitation politique où le Président et le Chef de l’exécutif travaillaient avec un Parlement dominé par l’opposition.  « La cohabitation se passe bien » , a-t-il précisé.

M. Faure a déclaré que son pays était en train d’écrire un nouveau chapitre de son histoire, où tout le monde travaillait ensemble pour dépasser les obstacles et respecter toutes les différences d’opinions dans l’intérêt des Seychelles.

Intervenant ensuite en français, M. Faure a jugé qu’il était grand temps d’écouter « l’appel assourdissant » pour des réformes réelles et justes de l’ONU, une façon, a-t-il dit, de répondre aux accusations selon lesquelles l’Organisation des Nations Unies n’est qu’une simple chambre de longs bavardages.

Poursuivant son discours en anglais, le Président seychellois a expliqué que le secteur privé, la société civile, les ONG et les membres du Parlement s’étaient joints au secteur public dans un effort national commun pour intégrer le Programme de développement durable à l’horizon 2030 et les objectifs de développement durable dans le budget du pays et ses projets de développement.  Une nouvelle stratégie de développement nationale est en train d’être mise sur pied, ainsi qu’un plan national de développement durable pour les prochaines 15 années, appelé Vision 2032.

M. Faure a ensuite déclaré que selon la science, et à la lumière des évènements récents, il importe d’augmenter de manière considérable l’action climatique mondiale afin de réaliser les objectifs établis dans l’Accord de Paris sur les changements climatiques.  Il a expliqué que les Seychelles s’étaient accordées, l’année dernière avec, entre autres, le Club de Paris sur une conversion inédite de leur dette en programme d’adaptation d’un mondant de 21 millions de dollars afin de protéger 30% de leur zone économique exclusive de 1,37 million de m2.  Il a aussi annoncé que les Seychelles comptent émettre, d’ici à la fin de l’année, les premières « obligations bleues » afin de lever 15 millions de dollars en financement pour appuyer la pêche durable.

Résumé de la déclaration 


[agonu72], [CdP22-climat], [CdP23-climat]

Source : ONU

Photo : ONU

Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0