Les besoins humanitaires n'ont jamais été aussi importants, selon le nouveau chef d'OCHA


Mark Lowcock est le nouveau chef du Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA). Ce Britannique de 55 ans a remplacé début septembre son compatriote Stephen O'Brien au poste de Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires et Coordonnateur des secours d'urgence.

Dans un entretien accordé à ONU Info, le nouveau chef de l'humanitaire des Nations Unies souligne qu'avec 145 millions de personnes ayant besoin d'être aidées, « il n'y a jamais eu un aussi grand besoin d'aide humanitaire dans le monde qu'aujourd'hui », précisant que le système des Nations Unies essaie d'atteindre 100 millions de personnes.

Avant de prendre les rênes d'OCHA, M. Lowcock a passé l'essentiel de ses 30 ans de carrière professionnelle sur les questions humanitaires et de développement. « Mon premier travail a porté sur les efforts de secours concernant la famine en Ethiopie en 1984-1985 », se souvient-il. « J'ai toujours aimé faire ce travail. J'aime faire des choses qui font la différence », ajoute-t-il.

Pour le Secrétaire général adjoint, le système humanitaire mondial est un système efficace, mais il doit faire un peu plus de progrès et a besoin d'être un peu plus appuyé dans son travail. « Chaque année, nous atteignons des dizaines de millions de personnes et nous sauvons des millions de vies, mais nous n'avons pas toutes les ressources dont nous avons besoin et nous faisons face à de grands défis », dit-il.

Lire l'entretien

Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0